Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

GDF se tourne vers South Stream

Publié le

Evincé du projet de gazoduc Nabucco, Gaz de France pourrait désormais prendre part au programme concurrent italo-russe South Stream. Le groupe gazier a annoncé ce matin « avoir pris acte »  du rejet de sa candidature comme sixième partenaire de Nabucco et « poursuivre l'étude des autres projets en discussion dans la zone Europe (...) par exemple South Stream ».

La Turquie - l'un des cinq partenaires de Nabucco - a posé mercredi son véto à l'entrée de GDF dans le projet pour protester contre la politique de Paris à son égard, notamment la reconnaissance du génocide arménien par le parlement français et ses réticences à l'entrée d'Ankara au sein de l'Union européenne. Démentant ainsi au passage les déclarations du président roumain lors de la visite de Nicolas Sarkozy à Bucarest lundi dernier.

Les deux gazoducs concurrents doivent permettre d'assurer l'approvisionnement de l'Europe en gaz à l'horizon 2012, selon des tracés proches. Porté par la Roumanie, la Turquie, l'Autriche, la Hongrie et la Bulgarie, Nabucco doit relier les ressources de la mer Caspienne aux Balkans en contournant la Russie. A l'inverse, le gazoduc South Stream développé par le géant russe Gazprom et l'italien Eni permettra aux importations de gaz russe de rejoindre l'Europe, via la Mer noire et la Bulgarie.

S. D., avec Reuters

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle