L'Usine Energie

Gazprom peut achever Nord Stream 2

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Engie, Shell, les allemands Uniper et Wintershall et l’autrichien OMV peuvent souffler. Le gazoduc Nord Stream 2, qui relie Wyborg (Russie) à Greifswald (Allemagne) et dont ils financent 50 % aux côtés du russe Gazprom, va pouvoir traverser les eaux territoriales danoises. Le Danemark vient de donner son autorisation. C’est la dernière qui manquait pour achever ce chantier de 9,5 milliards d’euros, déjà avancé à 80 %, avant la fin 2019. Un projet très controversé au sein de l’Union européenne. D’un côté, il garantit à l’Allemagne, en pleine transition énergétique, l’accès à un gaz russe bon marché. De l’autre, pour ses détracteurs, notamment la Pologne, soutenue par les États-Unis qui défendent leur gaz de schiste liquéfié, ce gazoduc accroîtrait[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte