Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Gaz de schiste : Pour Ségolène Royal le débat est clos

Ludovic Dupin , , , ,

Publié le , mis à jour le 07/04/2015 À 17H27

Selon un rapport de Bercy, l’utilisation du propane pour exploiter le gaz de schiste est une solution alternative crédible à la fracturation hydraulique. Mais le gouvernement refuse d’ouvrir cette piste pour ne pas démobiliser les efforts menés autour de la transition énergétique.

Gaz de schiste : Pour Ségolène Royal le débat est clos © Pascal Guittet

Selon des informations du Figaro, confirmées par la ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, le gouvernement a décidé d’enterrer un rapport qui porte sur des méthodes alternatives à la fracturation hydraulique pour explorer et exploiter le gaz de schiste en France. Demandé en 2014 par Arnaud Montebourg, alors ministre du Redressement productif, il préconise l’utilisation du fluoropropane, une forme gélifiée du propane, à la place de l’eau pour fracturer la roche. Cette méthode est déjà employée sur quelques champs en Amérique du Nord.

La fracturation au propane ou fluoropropane n’est pas inconnue en France. L’un de ses principaux prescripteurs, la société Ecorpstim, vise la France. Son PDG, John Thrash, a rencontré plusieurs ministres français et a été auditionné par l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST). Interrogé par L’Usine Nouvelle en août dernier, il explique qu'"Ecorpstim veut démontrer que ses technologies, ses équipements et ses protocoles pour l'extraction d'hydrocarbures de schiste sont totalement respectueux de l'environnement et totalement inoffensifs pour l'homme".

Transition énergétique et création de richesses

La méthode classique d’exploitation du gaz de schiste consiste à utiliser un mélange d’eau (95%), de sable (5%) et de produits divers (solvants, antibactériens… 1%) pour aller fracturer les roches où le gaz est emprisonné. La pression du fluide provoque des failles de quelques dizaines de mètres de long qui permettent de libérer les molécules de méthane. Avec le propane, utilisé sous forme d’un gel, les opérateurs n’ont plus besoin d’eau, de sable ou de produits chimiques. L’hydrocarbure injecté est entièrement récupéré et n’a pas à être traité comme c’est le cas pour l’eau qui a lessivé la roche. La difficulté réside dans le stockage en surface du propane pour éviter toute fuite.

La ministre de l’écologie a expliqué, à travers les réseaux sociaux et un communiqué de presse, qu’elle s’oppose à l’utilisation du propane en particulier et à l’exploitation du gaz de schiste en général. "Je refuse toutes les demandes d'autorisation de forages pour gaz de schiste malgré la pression de lobbies canadiens", affirme-t-elle. D’une part, elle juge que "l’eau est remplacée par de l’heptafluoropropane, une molécule dont le potentiel de réchauffement climatique est 3000 fois celui du CO2". D’autre part, elle considère que "le débat sur les gaz de schiste pourrait déstabiliser l’effet de relance économique créé par la transition énergétique."

Pour leur part, les défenseurs du gaz de schiste regrettent que le débat demeure impossible en France et rappellent que le rapport parle également de la création de 100 milliards d’euros de revenus et de plus de 200 000 emplois. 

Ludovic Dupin

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

07/04/2015 - 18h55 -

ceci ne serait pas plutôt pour essayer de se réconcilier avec les verts. Il est plus important de récupérer quelque voix plutôt que d'essayer de redresser l'économie Française
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle