Gaz de schiste ou bière allemande, il faut choisir

La fédération allemande des brasseurs craint que la fracturation hydraulique n’affecte la qualité de l’eau utilisée pour la bière. Elle est pourtant la seule technologie utilisable pour extraire le gaz de schiste.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Gaz de schiste ou bière allemande, il faut choisir

Il n’y a pas que les écolos qui s’opposent au gaz de schiste. En Allemagne, la puissante fédération des brasseurs a envoyé une lettre en ce sens à la chancelière Angela Merkel. Les industriels s’inquiètent que la fracturation hydraulique, seule technologie utilisable à l’échelle industrielle, n’affecte la qualité des nappes phréatiques. Une manifestation de poids dans un pays qui compte plus de 7 000 types de bières et près de 1 000 brasseries.

La qualité de l’eau est un sujet sensible pour les brasseurs. En 1516 était déposé en Bavière “le décret de la pureté de la bière“ qui impose l’utilisation d’eau pure. Pas questions de bafouer une tradition cinq fois centenaire ! De leur côté, les pétroliers tentent de rassurer. Ils rappellent que la fracturation ne se fait pas au niveau des nappes phréatiques mais bien plus en profondeur. Mais les brasseurs s’effrayent d’exemples de pollutions aux Etats-Unis qui pourraient être imputées au gaz de schiste selon des études universitaires.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le gouvernement allemand a décidé de se lancer dans l’exploration du gaz de schiste en février dernier. Cette ressource permettra de compenser l’arrêt du nucléaire, tout en limitant le recours au charbon. Le projet de loi, qui sera soumis au Bundestag en septembre prochain, prévoit toutefois de sanctuariser 14 % du territoire comptant d’importantes ressources en eau. Toute fracturation hydraulique y sera interdite. Cette mesure est jugée insuffisante pour les brasseurs car plus de la moitié des brasseries s’alimentent en dehors de la zone protégée.

Ludovic Dupin

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS