Gaz de schiste : Marine Le Pen face à ses contradictions

Dans l'émission Le Grand Journal de Canal+ du 5 décembre, la présidente du Front national s'est vue confrontée à ses propos sur les gaz de schiste dans L'Usine Nouvelle en avril dernier.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Gaz de schiste : Marine Le Pen face à ses contradictions

Le 30 novembre, sur France Inter, Marine Le Pen s'exprimait à propos de l'exploration des gaz de schiste en France : "Je trouve tout de même dangereux de refuser par principe des capacités d'exploration. Ne pas faire cela, c'est avoir une vision d'âge de pierre".

Une position tranchée en faveur de l'exploration, qui entre en totale contradiction avec les propos de la présidente du Front national tenus dans L'Usine Nouvelle lors de la campagne présidentielle.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Comme l'ont souligné les journalistes du Grand Journal de Canal+ le 5 décembre, à la question "Faut-il envisager l'exploration des gaz de schiste ?", Marine Le Pen avait déclaré "Non. (Je suis) absolument contre" (L'Usine Nouvelle n°3281, avril 2012).

Et de se jutifier : "L'exploitation en l'état m'apparaît ne pas être entourée d'assez de sécurité mais l'exploration doit pouvoir être faite". "Entre mes déclarations pendant la campagne et aujourd'hui, beaucoup de progrès ont été faits sur les gaz de schiste. La fracturation hydraulique, qui pose d'énormes problèmes écologiques, est, semble-t-il, sur le point d'être remplacée par la fracturation pneumatique. Et les erreurs commises par les Américains nous servent à ne pas commettre les mêmes, notamment l'exploitation éventuelle à côté de nappes phréatiques", a-t-elle développé dans l'émission.

"Je n'ai pas une vision d'idéologue sur ces sujets, je me renseigne, je lis, et mon opinion actuelle est que l'on ne peut pas ne pas explorer, mais que nous ne sommes pas en position d'exploiter", a finalement martelé la patronne du FN.

Elodie Vallerey

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS