Gautier : la grève de la faim du PDG risque d’être longue

Partager

Jean-François Marteau, le PDG d’une PME de charpente, toiture et isolation, de Pavilly en Seine-Maritime devrait poursuivre sa grève de la faim reprise le 16 novembre, qu’il avait suspendue le 10 novembre dernier, s’il veut obtenir gain de cause dans le litige qui l’oppose à l’Inspection du travail. Celle-ci lui a de nouveau signifié par lettre recommandée (expédiée le 19 novembre au soir) son refus de licencier un salarié indélicat lui ayant dérobé pour 50 000 euros de matériaux et d’équipements divers sur ses chantiers.

Georges Decker, directeur du travail à la Direction départementale explique : « D’abord, il faut distinguer le côté pénal de l’affaire qui n’a pas encore été jugée et pour laquelle le suspect doit bénéficier de la présomption d’innocence, et le respect du droit du travail. Sur la forme, d’une part, le dossier présenté par la PME ne respecte pas la procédure, d’autant plus que la personne soupçonnée est déléguée du personnel suppléant. L’entreprise doit donc en représenter un, en respectant une procédure très précise. Sur le fond d’autre part, nous devons mener une enquête approfondie et le mis en cause, bénéficier d’une présomption d’innocence ». A fortiori que, selon le directeur, le suspect ne reconnaît qu’une partie des vols dont il est accusé.

Sur la forme comme sur le fond, le refus du licenciement surprend toujours les 200 salariés de la PME : la procédure de licenciement avait en effet été approuvée par les autres délégués du personnel.

Les salariés ont déjà observé à 100 % une journée de grève par solidarité avec Jean-François Marteau, jugé être un bon patron. Avant de bloquer le 18 novembre dans la soirée la proche agglomération de Rouen. Avec le concours nouveau de membres de la Fédération française du bâtiment, solidaires de Jean-François Marteau, qui sont montés au créneau et « n’entendent pas en rester là si la nouvelle réponse de l’inspection du travail est négative ».


De notre correspondant en Normandie, Patrick Bottois


L’édition 2010-2011 de « L’ATLAS DES USINES » va être bientôt disponible. Ce hors-série annuel de « L’Usine Nouvelle » propose le classement de 3 801 sites de production de plus de 75 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS