Gattaz, Batho, Spanghero, PSA… les 10 actus industrielles de la semaine

L'éviction de Delphine Batho au Ministère de l'Ecologie, l'élection de Pierre Gattaz au Medef, le débat sur le gaz de schiste, la reprise de Spanghero par son fondateur... ce sont quelques unes des informations qui ont marqué la semaine. Voici les dix actus industrielles qu'il ne fallait pas manquer.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Gattaz, Batho, Spanghero, PSA… les 10 actus industrielles de la semaine

Delphine Batho remplacée par Philippe Martin

Le couperet est tombé le 2 juillet pour Delphine Batho. Après avoir ouvertement critiqué le budget alloué à la mission écologie pour 2014 (en baisse de 20% depuis 2008), elle a été écartée du gouvernement. C’est Philippe Martin, proche de Laurent Fabius, anti-OGM et anti-nucléaire, qui récupère le poste de Ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie. Il devra s’emparer de nombreux dossiers chauds dans les prochaines semaines.

Sans surprise, Pierre Gattaz élu président du Medef

Laurence Parisot cède son siège à Pierre Gattaz à la tête du Medef, à l’issue de l’assemblée générale d’élection du 3 juillet. Dans son discours d’investiture, le nouvel homme fort du patronat, fils d’Yvon Gattaz, a insisté sur l’importance de délester les entreprises françaises de 100 milliards de charges dans les cinq ans à venir.

PSA a les yeux tournés vers la Chine

PSA et son partenaire chinois DongFeng ont inauguré leur troisième usine chinoise le 2 juillet. De quoi relancer les rumeurs d’une entrée du constructeur chinois dans le capital du groupe français, à la recherche d'un allié et d’argent frais.

Transition énergétique : le gaz de schiste en débat

Ce mercredi 3 juillet, le comité de pilotage du débat national sur la transition énergétique accueillait le premier et unique débat sur les gaz de schiste. Un exercice enrichissant mais qui n’aura pas d’effet sur les conclusions du débat national, dont la fin est programmée au 18 juillet.

Ayrault / Parisot, deux visions du gaz de schiste

Dans un entretien exclusif accordé à l’Usine Nouvelle, le premier ministre Jean-Marc Ayrault estime que le gaz de schiste est "une question annexe" qui ne règlera pas les problèmes de compétitivité en France. Une position, commentée par l’économiste Jean-Louis Chevalier, qui tranche avec celle de Laurence Parisot, désormais ex-présidente du Medef. Celle-ci se verrait bien diriger l’entreprise qui serait chargée d’exploiter le gaz de schiste en France.

Laurent Spanghero reprend le contrôle de l’entreprise qu’il a créée

Un Spanghero à la tête de Spagnhero, c’est de nouveau le cas depuis le vendredi 5 juillet. Le tribunal de commerce a choisi de retenir l’offre présentée par le fondateur Laurent Spanghero, qui projette de reprendre une activité de plats cuisinés et de transformation de viande avec une centaine de salariés sur 230 environ. Encore faut-il retrouver des clients et redémarrer la production.

Linkedin peut devenir un Amazon du business

L’agence faberNovel a publié le mardi 2 juillet une étude détaillée du modèle Linkedin. Bien au-delà d’un "simple" réseau social professionnel, ce nouveau géant du numérique veut devenir le graphe de l’économie mondiale.

Le marché automobile français a poursuivi sa chute au premier semestre

Pas d’embellie pour le marché automobile français de janvier à juin. Les immatriculations sont en chute de 11,3% sur la période. Un tiers des voitures vendues au premier semestre ont bénéficié d'un bonus écologique, un record.

Goss pourra-t-il se racheter lui-même ? Réponse le 10 juillet

Le fabricant de rotatives Goss France peut-il être racheté par sa maison-mère internationale ? L’entreprise connaîtra son sort le 10 juillet. Si l’opération est validée, Rick Nichols, PDG de Goss International, promet de "sauver 123 emplois".

Réforme des retraites : la concertation débute

La concertation sur la réforme des retraites a débuté ce jeudi 4 juillet à Matignon. Entouré de Marisol Touraine et Michel Sapin, Jean-Marc Ayrault a reçu une à une les organisations syndicales. A la sortie de son rendez-vous, la CGT a exprimé son sentiment de ne "pas être entendue".

Retrouvez aussi les dix actus numériques de la semaine

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS