Gant bionique imprimable

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Un exosquelette pour l’assistance ou la rééducation de la main a été développé par 23 étudiants de l’Isen Lille en dernière année de cycle ingénieur en robotique, avec l’entreprise Dagoma, spécialiste des imprimantes 3 D à bas prix. Cinq moteurs actionnent les doigts, un sixième le mouvement du poignet. L’ossature de ce gant bionique, qui a pour but de guider les câbles qui actionnent les doigts, est fabriquée par impression 3 D. Des capteurs mesurent la force exercée sur l’objet saisi. Le dispositif est contrôlé à distance par une application de smartphone. Un brassard contient l’alimentation et les capteurs connectés aux muscles.
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte