Galileo, une success-story spatial à l'européenne, les nouveautés du salon de Francfort , les prémices du nouveau code du travail… les 10 actus de la semaine

Deux nouveaux satellites ont été mis en orbite pour le programme de géolocalisation européen Galileo. Le salon de Francfort ouvre mardi mais beaucoup de nouveautés ont déjà été révélées. Le rapport Combrexelle lance la réforme du code du travail. L’Usine Nouvelle a sélectionné les 10 actualités qu’il ne fallait pas manquer cette semaine.

Partager

La success-story spatiale de l’Europe : Galileo

La fusée Soyouz a mis sur orbite dans la nuit de jeudi à vendredi les 9e et 10e satellites Galileo. Si cela n'est pas suffisant pour permettre la géolocalisation, cette réussite atteste de la capacité de l'Europe à produire et lancer les satellites de navigation à un rythme soutenu. L'objectif est d'avoir une constellation complète de 30 satellites d'ici 2020, mais dès 2016 les premiers services de géolocalisation seront ouverts aux professionnels. Le projet Galileo représente un investissement de 10,5 milliards d’euros.

Le salon de Francfort ouvre ses portes

Le salon international de l’automobile ouvre à partir de mardi 15 septembre. Pendant près de deux semaines, les constructeurs présenteront leurs nouveautés. Cette édition 2015 est marquée par l’accent mis sur les nouvelles technologies. Retrouvez notre dossier qui regroupe tous les modèles déjà annoncés.

La réforme du code du travail en marche

Le rapport remis mercredi au Premier ministre par Jean-Denis Combrexelle a donné les lignes directrices de la réforme du code du travail. L’ancien directeur général du travail y recommande une plus grande souplesse des règles nationales pour laisser les branches puis les entreprises définirent leurs propres droits. Le nouveau code du travail devrait être présenté par la nouvelle ministre du Travail, Myriam El Khomri, avant l’été 2016.

La fusion Alstom-GE validée par Bruxelles

General Electric pourra acheter la branche énergie d’Alstom. La commission européenne a donné son feu vert à la transaction d’une valeur de 12,4 milliards d'euros. GE compte finaliser la fusion d’ici la fin de l’année. Au total, ce sont 500 employés d’Alstom qui sont concernés par ce transfert. Retrouvez notre dossier.

La COP21 sur de bons rails

A 81 jours de la COP21, le Palais de l’Elysée recevait le lancement officiel de la conférence internationale sur le climat qui aura lieu à Paris en décembre. Entre dramatisation et rappel des enjeux de l’événement, Manuel Valls a annoncé la suppression des crédits à l’exportation pour les centrales à charbon. Ces primes, attribuées à Alstom, devront désormais être réinvesties dans les projets d’énergies renouvelables du groupe, à en croire les propos de Ségolène Royal.

La triste conférence de presse de François Hollande

Peu d’annonces pour la sixième conférence de presse de François hollande. Le président de la République a confirmé la réforme du code du Travail et une baisse d’impôts pour 8 millions de foyers. Il est resté inquiet d’un possible échec de la COP21, faute de financement.

Fessenheim : un décret de fermeture pour 2016

Après les nouveaux retards de l’EPR de Flamanville, Ségolène Royale avait reculé la fermeture de Fessenheim en 2018. Pourtant le gouvernement vient de s’engager à publier un décret irréversible pour tenir la promesse présidentielle qui prévoyait une fermeture avant 2017. Malgré tout, cette promesse risque de ne pas être tenue, ce qui agasse les associations anti-nucléaires.

Magaly lance les travaux du Grand Paris

L’inauguration du tunnelier chargé de creuser une partie du prolongement de la ligne 14 du métro parisien marque le véritable coup d'envoi du Grand Paris Express, le futur système de métro automatique qui doit permettre de désengorger les transports publics franciliens. Baptisé Magaly, du prénom d'une agent de la RATP, ce tunnelier devra creuser 3 600 mètres pour relier Clichy/Saint-Ouen, au nord de la capitale, à la gare Saint-Lazare, à Paris.

Olivier Laureau, le président de Servier, répond au "Manifeste des 30"

Le "Manifeste des 30" appelait à boycotter le laboratoire Servier. Ce collectif de médecin, philosophes et personnalités critiquaient l’indemnisation des victimes du Médiator. Olivier Laureau, le président du laboratoire, leur a répondu dans une lettre ouverte. Il y déclare être "sensible à l’émotion des patients concernés" mais cette lettre fait simplement office d’un coup de communication.

Monsanto coupable de l’intoxication d’un agriculteur français

La cour d’appel de Lyon vient de condamner Monsanto. Le fabricant de pesticides américain a été reconnu coupable d’avoir intoxiqué un agriculteur français avec l’un de ses produits. L’utilisation d’un herbicide, composé pour moitié d’un solvant hautement toxique, aurait causé les sequelles et le handicap du céréalier charentais Paul François. Monsanto devra l’indemniser, mais la firme compte se pourvoir en cassation.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS