L'Usine Auto

Fusion HP/Compaq : fin du suspense mardi

, ,

Publié le

Fusionnera ? Fusionnera pas ? Le suspense qui plane sur le rachat de Compaq par Hewlett-Packard devrait retomber cette semaine.

Alors que la FTC américaine et la commission européenne ont déjà donné leur feu vert à la fusion, l'acte le plus décisif devrait se jouer avec le vote des actionnaires de HP prévu mardi. Celui des actionnaires de Compaq, moins incertain, aura lieu mercredi.

En septembre dernier, HP et Compaq avaient annoncé leur intention de fusionner dans le cadre d'un rachat dont le montant initial s'élevait à 25 milliards de dollars. Mais très vite, des voix se sont élevées au sein de HP pour s'opposer à l'opération.

Deux clans se sont alors constitués, pour ou contre la fusion. Depuis six mois, ils livrent une guerre d'influence par discours et communiqués de presse interposés.

La bataille oppose les partisans du rachat emmenés par Carly Fiorina, actuelle P-DG de HP et leurs détracteurs emmenés par Walter Hewlett, membre du conseil d'administration et fils de William Hewlett, co-fondateur de HP aujourd'hui disparu.

A la veille du vote, les « non » déclarés totalisent plus de 22 % du capital de HP. Les familles Hewlett et Packard (18 % du capital) ont notamment annoncé qu'elles voteraient contre.

Les "oui" rendus publics représentent quant à eux un peu plus de 8 % du capital. Putnam Investments (2,5 %) a par exemple annoncé qu'il était favorable au rachat. La firme de conseil ISS a appelé ses clients, qui possèdent 23 % du capital, à voter en faveur de la fusion. Mais ces derniers restent libre de leur choix, et certains comme le fonds de pension Calpers, ont annoncé qu'ils voteraient contre.

Au final, les actionnaires qui n'ont pas fait connaître leur intention de vote représentent toujours plus de 70 % du capital... Autant dire que l'issue du vote des actionnaires de HP reste extrêmement incertaine.

En cas d'échec, Carly Fiorina serait à coup sûr obligée d'abandonner la direction du groupe.

En cas de fusion, la marque Compaq disparaîtrait. Sur l'exercice 2001, l'association HP-Compaq affiche un chiffre d'affaires de 82 milliards de dollars, ce qui en fait le deuxième constructeur informatique derrière IBM qui a réalisé 86 milliards de dollars de chiffre d'affaires l'an dernier.

David MAUME

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte