Fusion EADS/BAE : le gouvernement français prend son temps

Le consortium européen EADS est en pleine négociation avec la France, l'Allemagne et la Grande-Bretagne pour évaluer la part de chaque Etat dans le capital de la future entité qu'il espère former avec BAE Systems.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Fusion EADS/BAE : le gouvernement français prend son temps

Peu prolixe depuis le 12 septembre et l'annonce du projet de fusion entre les groupes d'aéronautique et de défense européen EADS et britannique BAE Systems, le gouvernement français s'exprime par bribes sur le sujet.

Lors d'une conférence de presse qui s'est tenue ce 17 septembre, le ministre de l'Economie et des Finances Pierre Moscovici s'est prononcé pour un "examen approfondi" de la part des gouvernements, a-t-il déclaré à Londres comme le rapporte l'AFP.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le projet de fusion pose "beaucoup de questions", notamment en terme d'"intérêts stratégiques" ou d'"effets industriels", et y répondre "prendra du temps", a-t-il ajouté.

0 Commentaire

Fusion EADS/BAE : le gouvernement français prend son temps

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS