Fukushima : un plan de 360 millions d’euros pour les problèmes d’eau contaminée

Alors que les problèmes se multiplient à Fukushima, le gouvernement japonais a présenté un plan de de 47 milliards de yens (360 millions d'euros) pour mettre fin aux fuites d'eau radioactive.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Fukushima : un plan de 360 millions d’euros pour les problèmes d’eau contaminée

Tepco, la compagnie exploitant la centrale accidentée de Fukushima, ne parvient pas à faire face aux incidents à répétition sur le site. Pour tenter de résoudre le problème des incommensurables volumes d’eau qui s’accumulent sur le site de Fukushima, l’Etat japonais a présenté un plan de 360 millions d’euros.

"Nous avons évalué à 47 milliards de yens le montant requis", a expliqué lors d'un point de presse le porte-parole du gouvernement, Yoshihige Suga.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les autorités disent avoir ressenti la nécessité de ne pas tout confier à Tepco. "Nous voulons prendre des mesures fortes pour résoudre de façon radicale les problèmes à Fukushima", a insisté Yoshihige Suga.

"Le monde entier se demande si le Japon parviendra ou non à démanteler la centrale Fukushima Daiichi. Le gouvernement va faire bloc pour affronter cette situation", a pour sa part déclaré à la presse le Premier ministre Shinzo Abe, pro-nucléaire.

Deux tiers de l'argent public promis devrait être investi pour créer une barrière en injectant dans le sol une substance spéciale. En figeant les matériaux radioactifs, cela devrait stopper leur écoulement en mer. Quelque 300 tonnes d'eau enfouie sous le sol entre les réacteurs et la mer filent pour le moment chaque jour dans l'océan Pacifique voisin, rappelle l’AFP.

Le reste de l’enveloppe sera alloué à la mise en place de moyens supplémentaires de décontamination de l'eau stockée dans un millier de réservoirs dont la fiabilité est douteuse.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS