Fukushima : Tepco s'engage à prendre des "mesures radicales"

Une semaine après la découverte d'une fuite provenant des réservoirs d'eau hautement radioactive à la centrale accidentée de Fukushima, le président de Tepco a promis des "mesures d'urgence radicales". Plusieurs équipes spéciales vont être mises en place sur le terrain pour contrôler, entretenir, et gérer les réservoirs de façon plus sévère, "car il est clair qu'il y a eu des manquements", a reconnu le dirgeant.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Fukushima : Tepco s'engage à prendre des

Le PDG de Tepco, la compagnie gérante de la centrale accidentée de Fukushima, a promis lundi 26 août des "mesures d'urgence radicales" pour venir à bout du grave problème d'eau contaminée contenue dans des réservoirs dont la fiabilité a été remise en cause par une fuite.

Création d'une cellule spéciale

"Nous allons revoir de fond en comble la façon dont cette eau est gérée", a déclaré Naomi Hirose en annonçant la création d'une cellule spéciale qu'il présidera pour traiter ce problème, ainsi que le renforcement des équipes sur le terrain.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Un des 300 réservoirs d'eau hautement radioactive assemblés sur le site a laissé filer 300 tonnes de liquide avant que des techniciens ne s'en rendent compte il y a une semaine, une fuite considérée comme un "incident grave" par l'autorité de régulation nucléaire du Japon. Au total, un millier de cuves de divers types et capacités sont installées sur le site pour contenir des millions de litres d'eau souillée dont la quantité augmente chaque jour.

Tepco reconnaît "des manquements" dans la gestion de l'eau radioactive

"Nous considérons ce problème comme l'un des plus importants et des plus urgents à résoudre au niveau de la direction", a assuré Naomi Hirose. Plusieurs équipes spéciales vont être mises en place sur le terrain pour contrôler, entretenir, et gérer les réservoirs de façon plus sévère, "car il est clair qu'il y a eu des manquements", a reconnu le dirgeant, en présentant des excuses pour la énième fois.

Tepco prévoit également de se doter d'un système de caméra thermographique pour quantifier le niveau d'eau à l'intérieur des réservoirs. Les mesures de radioactivité alentour seront en outre multipliées. "Toutes ces dispositions d'urgence seront prises rapidement", a encore insisté Naomi Hirose.

Les pouvoirs publics mobilisés

Tepco s'engage aussi à tenir compte des avis d'experts et ingénieurs d'entreprises et groupes de travail externes créés au niveau du gouvernement et de l'autorité de régulation nucléaire pour s'attaquer à ce grave problème. Ce lundi, le porte-parole du gouvernement a lui aussi promis que les pouvoirs publics allaient employer au plus vite les moyens maximum, y compris financiers, pour que ce problème soit résolu.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS