Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Fukushima : deux ans après, la plaie béante réveille la colère des antinucléaires

Elodie Vallerey

Publié le

Le 11 mars 2011, un séisme de magnitude 9 puis un tsunami frappaient le Japon et la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi. Deux ans plus tard, les Japonais commémorent dans la souffrance leurs disparus, et remettent en cause la politique nucléaire de leurs gouvernements successifs.

Fukushima : deux ans après, la plaie béante réveille la colère des antinucléaires © DR

Une minute de silence à 14h46 heure japonaise (vers 7 h ce matin, heure française). Près de 20 000 personnes sont décédées suite à la catastrophe du 11 mars 2011, un tremblement de terre suivi d'un gigantesque tsunami.

Un cataclysme pour le Japon, encore aggravé par un terrible accident nucléaire au sein de la centrale de Fukushima Daiichi. Quatre des six réacteurs ont été endommagés par le tsunami, rendant la centrale inopérationnelle. Malgré la contamination radioactive de toute une région, la situation est stabilisée sur le site nucléaire. 

Reste que près de 3 000 travailleurs se rendent chaque jour à la centrale ravagée afin de mettre en oeuvre le démantèlement. Un manège qui va durer 40 ans, rappelle une correspondante de l'AFP au Japon. C'est l'accident nucléaire le plus grave depuis celui de la centrale de Tchernobyl, en Ukraine, en 1986.

Face au désastre environnemental, de nombreuses manifestations antinucléaires ont été organisées dans tout le Japon contre l'énergie nucléaire. L'AFP explique qu'environ 150 événements étaient prévus entre les 9 et 11 mars.

Le 9 mars, des habitants de la région de Fukushima par miliers ainsi que des personnalités japonaises ont défilé à Tokyo. Le 10 mars, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans la capitale japonaise, rapporte l'agence de presse, avec des slogans tel que "Sayonara (au revoir), énergie nucléaire".

Elodie Vallerey

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle