Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Fujitsu réduit la traduction vocale en mains libres à un badge

Ridha Loukil , ,

Publié le

Fujitsu a développé le premier dispositif portable de traduction vocale en mains libres au monde. Il se réduit à la taille d’un badge. Le groupe japonais d’électronique le destine aux professionnels dont les mains sont souvent occupées comme les praticiens de la santé.

Fujitsu réduit la traduction vocale en mains libres à un badge
Système de traduction mains libres porté par le praticien de santé
© Fujitsu

Imaginez-vous dans un hôpital au Japon. Vous parlez anglais et le médecin parle japonais. Avec le dispositif portable de traduction vocale en mains libres développé par Fujitsu, vous pouvez communiquer chacun dans sa langue et vous comprendre. Ce système, présenté comme une première mondiale, va être évalué dans le cadre d'un essai clinique multilingue par le groupe japonais d’électronique avec l'Hôpital de l'Université de Tokyo et le contre NICT de recherche sur les technologies de l’information à partir de novembre 2017. Pour le moment, il comprend deux langues: l'anglais et le chinois.

Défi dans la miniaturisation

Fujitsu Laboratories, le centre de recherche de Fujitsu à Kawasaki, travaille depuis des années sur la traduction multilingue de la parole. En 2016, il a développé une technologie mains libres qui reconnaît les voix des interlocuteurs et les emplacements des haut-parleurs, et qui passe automatiquement à la langue appropriée sans aucune manipulation physique de l'appareil. Il a également effectué avec l'Hôpital de l'Université de Tokyo et l'Institut NTIC des essais sur le terrain de traduction vocale multilingue dans le domaine médical avec une tablette stationnaire. Ces recherches ont mis en évidence de nombreuses situations dans lesquelles les praticiens de santé ont les mains occupées. D’où le besoin de disposer d'un système de traduction vocale en mains libres pouvant être utilisé sans être touché physiquement.

Fujitsu a relevé le défi de la miniaturisation en créant un système compact qui se porte par le praticien de santé comme un simple badge. Grâce à une modification ingénieuse de la forme de la chaîne du son et à l'amélioration de la précision de détection de la parole, le dispositif parvient à différencier les paroles du praticien de santé de celles du patient. Seules la capture de la parole et la restitution de sa traduction sont prises en charge localement. Le traitement proprement dit s’effectue dans le cloud sur un serveur de traduction hébergés au NTIC. Le badge communique avec le serveur via une liaison sans fil Wi-Fi.

Problème du bruit ambiant

Pour s’affranchir du bruit de fond, produit par le système de conditionnement d’air ou les machines de diagnostic, Fujitsu fait appel à des technologies de suppression de bruit ambiant. Selon le groupe japonais, le système offre une précision de détection de 95% dans un environnement sonore typique de 60 décibels pour des conversations en face à face à une distance de 80 cm entre le praticien de santé et le patient.

Fujitsu compte utiliser le domaine hospitalier comme banc de test pour proposer aussi la technologie à d’autres professionnels comme dans le tourisme ou les services publics. La commercialisation est prévue pour 2018.
 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus