Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Fruehauf investit 16 millions d’euros pour moderniser son usine d’Auxerre

, ,

Publié le

À Auxerre (Yonne), Fruehauf a engagé un plan d’investissement de 16 millions d’euros pour moderniser et robotiser ses lignes de mécano-soudures.

Fruehauf investit 16 millions d’euros pour moderniser son usine d’Auxerre
Une chaîne de production Fruehauf
© Fruehauf

Les entreprises citées

Le leader français des remorques et semi-remorques Fruehauf, dont le site de production est à Auxerre (Yonne), a dernièrement engagé un plan d’investissement de 16 millions d’euros pour moderniser sa production. "Nous nous sommes positionnés sur un marché très porteur et en pleine croissance, explique Gérard Buard, directeur commercial de Fruehauf. Avec notre positionnement de marque et notre savoir-faire 100 % français, nous réalisons aujourd’hui une part de marché de 35 %." C’est pour répondre à cette forte demande que Fruehauf a fait le choix de restructurer son site de production icaunais. L’entreprise prévoit même une centaine d’embauches d’ici la fin de l’année.

Trois nouvelles lignes de production en mécano-soudure

Les 16 millions d’euros investis par Fruehauf iront à la modernisation et la robotisation de trois grandes lignes de production en mécano-soudure. La première ligne, une ligne relativement rapide qui permet de produire des châssis standards de 13,5 mètres en 20 minutes, entrera en activité en septembre 2018. "Une autre ligne, destinée à des produits plus spécifiques de notre gamme comme les porte-conteneurs, les remorques et nos nouveaux produits innovants, City et Urban, sera mise en service en septembre 2019", complète Gérard Buard. Enfin, une dernière ligne qui permettra d’assembler des bennes en aluminium entrera en fonction en septembre 2020.

Une croissance de 10 %

"Après cela, nous entrerons dans une nouvelle phase d’investissement pour moderniser nos lignes d’équipements et de montage des essieux en cobotisation, ainsi que les lignes de carrosseries bâchées et de fourgons", ajoute le directeur commercial de Fruehauf. L’objectif est de faire du site d’Auxerre "une des usines les plus modernes d’Europe", d’ici 10 ans. Fruehauf emploie actuellement 750 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires de 148 millions d’euros, en 2017, soit une progression de 10 % par rapport à 2016.  L’entreprise icaunaise, qui fait partie du groupe Wielton depuis 2015, assemble quelques 5 000 unités par an, elle espère rapidement passer à 7 000 avec ses nouvelles lignes de production.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle