Froome, vainqueur du Tour de France : est-ce (en partie) grâce à son plateau ovale made in France ?

Face aux performances extraordinaires de Christopher Froome, qui vient de remporter cette 102e édition du Tour de France ce dimanche 26 juillet, une question se pose : quelle est l'arme secrète du coureur britannique ? Peut-être le drôle de plateau de forme ovale que Chris Froome est le seul à utiliser sur la Grande boucle. Rencontre avec son inventeur français : Jean-Louis Talo, qui a accepté de répondre aux questions de L'Usine Nouvelle.

Partager

Froome, vainqueur du Tour de France : est-ce (en partie) grâce à son plateau ovale made in France ?

ÉVÈNEMENT
ÉVÈNEMENT

Le vélo de Chris Froom, sur le tour de France 2015 - Crédits : Julien Bonnet

Si les rumeurs de dopage ou d'une aide mécanique externe (un moteur dans son vélo ! ) vont bon train concernant les performances de Chris Froom, un élément a interpellé les observateurs lors de la publication des données de performance du cycliste. Son équipe, Sky, a corrigé à la baisse les données "piratées" pour prendre en compte un apport de puissance de 6 % dû à l’utilisation du fameux pédalier OSymetric... Trois questions à Jean-Louis Talo, inventeur du plateau utilisé par le vainqueur du Tour de France :

L'Usine Nouvelle Comment avez-vous eu l’idée de créer votre plateau OSymetric ?

Jean-Louis Talo - J’ai toujours fait du sport, mais mes performances n’étaient pas extraordinaires. Après avoir fait des études en biomécanique, je me suis penché sur mon pédalier en rentrant d’une sortie à vélo. Le fait qu’il soit rond me gênait, cela impliquait un effort constant. Or lorsque l’on pédale, il y a un point mort au moment où les pédales se retrouvent l’une au-dessus de l’autre. J’ai alors diminué le rayon du plateau à ce point mort et augmenté en fonction de l’effort fournit par les jambes. Cela donne donc une forme ovale au plateau.

L’équipe de Christopher Froome parle d’un gain de performance aux alentours de 6%, est-ce vraisemblable ?

Oui, le plateau fait gagner un peu moins de 10% de puissance. Pour une personne lambda, c’est flagrant. Cela reste plus compliqué avec un cycliste professionnel puisqu’ils sont déjà performants. Le point le plus important, finalement, c’est que le fait d’atténuer les points morts provoque une diminution de la production d’acide lactique. C’est ce point qui permet d’être plus endurant au niveau professionnel.

Avez-vous d’autres innovations susceptibles d’équiper le peloton entier ?

Je travaille actuellement sur un projet de pédalier complet. J’en suis au stade de CAO (conception assistée par ordinateur) et de tests de résistance de matériaux. Je ne peux pas vous en dire plus. Quant à équiper un peloton, il y a une trop grosse mainmise des sponsors. Je reste un microbe au milieu des géants. Je suis content quand je suis dans mon labo en train de développer mes systèmes. C’est là que je prends le plus de plaisir.

Propos recueillis par Pierre Monnier

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Paris - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS