Fresenius renonce à son projet de fusion avec Akorn

BERLIN (Reuters) - Le groupe allemand Fresenius a renoncé à son projet de rachat d'Akorn après avoir découvert des irrégularités dans les données publiées par le fabricant américain de médicaments génériques.
Partager
Fresenius renonce à son projet de fusion avec Akorn
Le groupe allemand Fresenius a renoncé à son projet de rachat d'Akorn après avoir découvert des irrégularités dans les données publiées par le fabricant américain de médicaments génériques. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski

Le rachat d'Akorn pour environ 4,75 milliards de dollars (3,87 milliards d'euros) avait été conclu l'an dernier, mais en février le groupe allemand avait déclaré qu'il pourrait mettre fin à ce projet si sa propre enquête indépendante concluait qu'Akorn n'avait pas respecté les exigences de la Food and Drug Administration (FDA) en la matière.

Fresenius a déclaré dimanche que son enquête avait montré des "violations matérielles" des exigences de la FDA.

"Fresenius a proposé de retarder sa décision afin de permettre à Akorn de compléter sa propre enquête et de présenter toutes les informations qu'il souhaitait que Fresenius prenne en compte, mais Akorn a décliné cette offre", indique le communiqué.

Un porte-parole de Fresenius a déclaré qu'Akorn avait enfreint les autres conditions du contrat d'acquisition, y compris son obligation de faire fonctionner l'entreprise normalement après la signature de l'accord, et qu'il n'avait pas donné à Fresenius un accès raisonnable aux informations de la société.

Akorn de son côté a rejeté les allégations de Fresenius et a dit vouloir faire valoir ses droits et les obligations de Fresenius dans le cadre de l'accord de fusion.

"L'enquête en cours précédemment divulguée, qui n'est pas une condition suspensive, n'a montré aucun fait qui aurait eu un effet défavorable significatif sur l'activité d'Akorn et il n'y a donc aucune raison de mettre fin à la transaction", indique le groupe américain dans un communiqué.

En rachetant Akorn, Fresenius espérait étendre son portefeuille de médicaments à destination des hôpitaux et des pharmacies.

Fresenius a par ailleurs confirmé son objectif d'une croissance de 5 à 8% des ventes ajustées à taux de change constants pour cette année et un résultat net ajusté en hausse de 6 à 9%.

Dimanche, la filiale Fresenius Medical Care (FMC) a réduit son objectif de chiffre d'affaires de 2018 en raison d'une réduction des dosages de médicaments calcimimétiques dans ses services de dialyse aux Etats-Unis.

Fresenius publiera ses résultats complets du premier trimestre le 3 mai.

(Caroline Copley; Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS