Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

French Tech, un Cocorico planétaire

, , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Analyse En trois ans, le label french tech a rallié tous les entrepreneurs français et fait le tour du monde. Il lui faut maintenir sa dynamique.

French Tech, un Cocorico planétaire
Lancée en novembre 2013, la french tech, dont Paris a été désigné d’office comme la capitale, a pour mission d’identifier les territoires les plus favorables au développement des start-up. Fin 2014, à l’issue d’un appel d’offres qui a suscité un large engouement, neuf métropoles ont été labellisées. Quatre nouvelles villes se sont ajoutées en juin 2015. Évaluées au début de l’année, elles ont toutes vu leur label confirmé par Emmanuel Macron, le 25 juillet dernier.

En lançant le label french tech, le 27 novembre 2013, Fleur Pellerin, alors ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Économie numérique, avait-elle pressenti le succès de cette initiative ? Avait-elle imaginé que le coq rose, symbolisant l’écosystème de start-up français, deviendrait connu comme le loup blanc ? Trois ans plus tard, Paris, treize autres métropoles et quatre territoires ont reçu ce label qui a suscité tant d’engouement [voir la carte]. À l’étranger, douze villes ont, elles aussi, reçu la précieuse estampille valorisant le dynamisme des start-uppers tricolores qui s’y sont installés : San Francisco bien sûr, mais aussi New York, Montréal, Londres, Barcelone, Abidjan, Le Cap, Israël, Moscou, Hongkong, Séoul et Tokyo. À peu près autant de villes devraient être labellisées d’ici à la fin du mois d’octobre, nous a-t-on confié au ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique.

Dotée de seulement 15 millions d’euros issus du[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle