L'Usine Auto

Free2Move, nouvelle filiale tech de PSA, peut désormais ouvrir son capital

, , ,

Publié le , mis à jour le 06/08/2020 À 16H59

La filiale de nouvelles technologies de PSA Free2Move peut désormais ouvrir son capital à d'autres investisseurs. Ce n'est cependant pas sa priorité, compte tenu de sa croissance actuelle à deux chiffres.

Free2Move, nouvelle filiale tech de PSA, peut désormais ouvrir son capital
Free2Move est désormais en mesure d'ouvrir son capital à d'autres investisseurs.
© GONZALO FUENTES

Free2Move, la marque de mobilité de PSA devenue sa filiale de nouvelles technologies, est désormais en mesure d'ouvrir son capital à d'autres investisseurs, même si ce n'est pas sa priorité immédiate.

Créée en 2016, Free2Move propose des services de location de voitures, d'autopartage, de VTC, de parking et de gestion de flotte. PSA lui a récemment accordé le statut de filiale à 100% pour lui donner davantage d'autonomie dans le développement de ses applications. Cette liberté vaut aussi pour la recherche de nouveaux partenaires.

Un chiffre d'affaires en hausse malgré la crise

"Cela reste complètement ouvert, cela pourra faire partie des possibilités futures mais nous n'en sommes pas là", a déclaré la directrice de Free2Move, Brigitte Courtehoux, dans une interview à Reuters. "On est vraiment dans l'étape Une, la croissance rentable, regrouper l'ensemble et donner l'impulsion."

Free2Move emploie 150 experts en technologie, data, design et e-commerce, dont une soixantaine est installée près de la Gare de Lyon, à Paris, à distance des sites historiques de PSA.

Au premier semestre, le chiffre d'affaires de l'activité a grimpé de 23% malgré l'épidémie de coronavirus, qui a provoqué au printemps la suspension des services d'autopartage à Paris ou Madrid.

"Nous avons rétabli les choses au mois de juin et le deuxième semestre, on compte bien le booster", a ajouté Brigitte Courtehoux, qui pilote depuis 2013 la mutation de PSA vers les services connectés et les nouvelles façons de consommer l'automobile.

Projet en retard

En revanche, la crise sanitaire a contraint Free2Move à repousser à 2021 le projet d'étendre le réseau d'autopartage, également présent à Washington et Lisbonne, à une nouvelle grande ville européenne.

Fiat Chrysler Automobiles, avec qui PSA espère finaliser sa fusion au premier trimestre 2021, possède sa propre entité de location et de mobilité, Leasys, filiale de FCA Bank, elle-même JV entre le constructeur italo-américain et le Crédit agricole.

"On est très complémentaires, on a une vision très commune de ce qu'on veut faire dans le monde de la mobilité, il y a donc énormément d'opportunités pour les deux", a poursuivi la directrice de Free2Move.

Avec Reuters (par Gilles Guillaume, avec Giulio Piovaccari à Milan, édité par Jean-Michel Bélot)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte