Free va bénéficier de 200 millions d’euros de la part de la BEI

La banque européenne d’investissement entend soutenir les efforts de déploiement du réseau de fibre optique de l’opérateur de téléphonie mobile.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

 Free va bénéficier de 200 millions d’euros de la part de la BEI

Le contrat signé entre Xavier Niel, fondateur du groupe Iliad/Free et Philippe de Fontaine Vive Curtaz, vice-président de la BEI, ce 27 août vient compléter le premier accord de financement de 150 millions d’euros conclu en 2010. Cette fois la somme est légèrement supérieure

"Sur ces 200 millions, 130 millions seront affectés à la pose de fibre optique et le reste à la montée en débit et à un programme fort de dégroupage, a précisé Xavier Niel. On pose un équipement de fibre optique dont on va se servir une centaine d'année mais dont le retour sur investissement est un retour à long terme, donc on a une besoin de financements longs pour mieux amortir le coût de déploiement de ces réseaux".

"L'un des vrais apports de la BEI c'est d'avoir des financements longs qui nous permettent de déployer ces réseaux", a ajouté le dirigeant d'Iliad. Selon lui, le financement de la BEI est remboursable sur 9 ans.

Du côté de la BEI, son vice-président a assuré que le déploiement de la fibre optique en Europe était une priorité pour elle car elle est une priorité pour les gouvernements européens, un signe de compétitivité pour l’économie européenne et une preuve de concurrence saine sur le marché.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS