Free Mobile : un premier anniversaire sur fond de polémique

Alors que l’opérateur low-cost Free Mobile célèbre fête son premier anniversaire, la qualité de son réseau fait l’objet de nouvelles critiques dans un reportage qui sera diffusé ce jeudi 10 janvier dans l'émission de France 2 Envoyé Spécial. Une actualité qui résume une année mouvementée pour le nouvel arrivant.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Free Mobile : un premier anniversaire sur fond de polémique

Bénéfique pour le pouvoir d’achat et pour l’emploi selon certains, l’arrivée de Free Mobile il y a un an n’a pas fait que des heureux.

Les opérateurs concurrents ont en effet eu du mal et peinent toujours à digérer le lancement par Xavier Niel, le 10 janvier 2012, d’un forfait appels et SMS illimités avec internet mobile à moins de 20 euros, moins de 15euros pour les abonnés à l’offre ADSL. Free Mobile enfonce même le clou en proposant une offre basique : une heure et 60 SMS pour 2 euros.

En ce début d'année 2013, la politique d'alignement des prix chez les autres opérateurs continue, souvent via leurs sous-marques créées en réaction à la déferlante Free mobile. B&You, le pendant low-cost de Bouygues Telecom, vient par exemple d'adapter son offre en intégrant les appels vers les DOM dans ses offres fixes et mobiles...un jour après Free. De son côté, face à la colère de ses utilisateurs, Sosh d'Orange a tout juste annoncé le maintien définitif de ses forfaits à 14,90 euros.

La polémique sur la qualité du réseau relancé par Envoyé Spécial

Mais pour célébrer le premier anniversaire de Free Mobile, Envoyé Spécial va relancer ce jeudi 10 janvier 2013 la polémique sur la qualité du réseau de l'opérateur. Dans un premier extrait mis en ligne par site du Figaro, l'émission de France 2 se penche notamment la qualité de transmission des données de Free Mobile, en la comparant à celle d'Orange, avec qui Free a passé un "accord d'itinérance". Cet accord prévoit que dans certains secteurs où Free Mobile ne dispose pas de ses propres antennes, les appels et données de Free mobile transitent par le réseau de l'opérateur concurrent.

Dans l'extrait et comme l'explique Le Figaro, on peut ainsi voir que "dans différentes zones de la région parisienne testées devant la caméra, le téléchargement d' «applis» et de vidéos apparaît lent, voire impossible, pour les clients de Free... alors qu'il se déroule sans encombre, au même endroit, pour les clients d'Orange dont les données passent pourtant par les mêmes installations".

Orange n'a pas "bradé" son réseau à Free

Dans une interview accordé aux Echos, un dirigeant d'Orange conteste par ailleurs avoir "bradé" son réseau à Free Mobile. "Nous avions la certitude de perdre de l'argent dans le grand public à cause de Free Mobile; ces revenus d'itinérance jouent le rôle de coussin amortisseur. Nous allons déjà gagner plus d'un milliard d'euros en deux ans, c'est au-delà de nos espérances", a indiqué le directeur général adjoint de France Télecom Pierre Louette. Il n'est en revanche pas revenu sur les différences de qualité constatée du réseau entre utilisateurs de Free et d'Orange.

Julien Bonnet

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS