Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Free Mobile : de nouvelles fréquences 3G pour améliorer son réseau

,

Publié le , mis à jour le 03/01/2013 À 11H35

Souvent critiqué pour la médiocre qualité de son réseau 3G, Free Mobile va pouvoir  considérablement l'améliorer grâce à la bande fréquence des 900 MHz, qu'il est désormais autorisé à exploiter. Cette bande permet aux ondes de mieux pénétrer dans les bâtiments et laisse donc entrevoir une amélioration du réseau de l'opérateur pour les zones urbaines très denses.

Free Mobile : de nouvelles fréquences 3G pour améliorer son réseau © D.R.

Depuis ce 1er janvier, Free Mobile peut exploiter les fréquences 900 MHz pour améliorer son réseau 3G. Il ne s'agit pas d'une décision nouvelle. L'Arcep a prévu cette autorisation dès 2010, dans le cadre de la licence 3G délivrée au nouvel opérateur mobile. "La société Free Mobile (…) est autorisée à utiliser la bande 900 MHz, à compter du 1er  janvier 2013, pour établir et exploiter un système mobile de troisième génération dans les zones très denses du territoire métropolitain", peut-on lire dans la licence.

Rappelons que la filiale du groupe Iliad a d'abord été autorisée à déployer son réseau uniquement sur la bande "haute" des 2100 MHz, puis sur la bande  des 900 MHz depuis juillet 2011, mais hors zones très denses. Dorénavant, il peut donc aussi utiliser cette bande "basse" autour de huit grandes agglomérations : Bayonne, Lille, Lyon, Marseille, Nice, Strasbourg, Toulouse et Paris. Le principal avantage de la bande des 900 MHz est qu'elle pénètre mieux l'intérieur des immeubles. Plus une fréquence est basse et plus elle traverse la matière.

Cette bande était initialement dédiée à la 2G, mais l'Arcep l'a ouverte à la 3G par une décision de 2008. Les autres opérateurs mobiles français ne se sont pas rués dessus. Ce n'est que depuis 2012 qu'ils commencent à basculer vers la bande des 900 MHz. SFR, Orange et Bouygues Telecom continuent encore largement d'utiliser les 900 MHz pour la 2G.

Free Mobile fait face à une situation différente. Il a été largement critiqué quant à la qualité de son réseau 3G, notamment à Paris, et se doit donc de rapidement l'améliorer.

Un réseau encore assez peu développé

Une pétition a été lancée en septembre dernier autour des problèmes du réseau 3G de Free Mobile à Paris. Elle a rassemblé plus de 2000 signatures. "Depuis plusieurs semaines, nous, abonnés Free Mobile, rencontrons des problèmes de débit, essentiellement en Ile de France, ce qui ne nous permet plus de pouvoir utiliser nos smartphones pour la navigation internet", indiquait alors l'auteur de la pétition.

Free Mobile a promis de régler le problème sous trois à quatre mois, grâce à l'installation de 300 nouvelles antennes. Qu'en est-il aujourd'hui ? Contacté par l'Usine Nouvelle, le groupe Iliad n'a pas retourné nos appels sur le sujet.

Mais au-delà de la qualité du service, le réseau de Free Mobile pèche par son manque de couverture. Selon les derniers relevés de l'Arcep, Free Mobile couvrait seulement 37,3% de la population en 3G avec son réseau au 1er juillet 2012.  À titre de comparaison, SFR couvrait en 3G : 98,6% de la population et 86,4% de la surface du territoire à cette même date. De son côté : Orange couvrait 98,5% de la population et 87,3% du territoire. Quant à Bouygues Telecom, son réseau est accessible par 94,8% de la population sur 71,8% du territoire.

Selon le calendrier de déploiement fixé par l'Arcep, Free Mobile doit couvrir 75% de la population au 12 janvier 2015 et 90% au 12 janvier 2018 avec son réseau 3G. Rappelons qu'en attendant, le nouvel opérateur exploite le réseau de son partenaire Orange en 2G comme en 3G.

Christophe Guillemin

Réagir à cet article

3 commentaires

Nom profil

03/01/2013 - 12h07 -

Bonjour, Je suis l'auteur de l'article. Merci pour vos commentaires avisés. Effectivement le contrat d'itinérance de mars 2011 passé entre Free et Orange a été élargi à la 3G. Dans les zones non couvertes par le réseau de Free, c'est donc celui d'Orange qui est utilisé, en 2G comme en 3G. Nous avons corrigé l'article. Encore merci de nous avoir alerté sur ce point.
Répondre au commentaire
Nom profil

03/01/2013 - 10h07 -

Il me semble que votre article se termine par une erreur, puisque le partenariat avec Orange inclu la 3G et pas seulement la 2G.
Répondre au commentaire
Nom profil

02/01/2013 - 20h45 -

Bonjour,

Free utilise aussi le réseau orange pour la 3G... Seul la partie 2G était obligatoire mais il a aussi signé pour la 3G...
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle