Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Free et Orange, Electrolux, le Boeing 787 : la revue de presse de l'industrie

Elodie Vallerey , , , ,

Publié le

Le tacle de l'Autorité de la concurrence aux opérateurs télécoms Free et Orange fait couler beaucoup d'encre en ce mardi 12 mars. La majorité des journaux français évoque cette information. Dans la presse régionale, on parle de l'espoir suscité par les néogociations à Bercy pour les salariés Electrolux des Ardennes. Dans la presse internationale, on évoque l'avancement de l'enquête sur les batteries du Boeing 787 aux Etats-Unis.

Free et Orange, Electrolux, le Boeing 787 : la revue de presse de l'industrie

Free et Orange se font taper sur les doigts par l'Autorité de la concurrence

La presse française revient dans une large majorité sur le tacle de l'Autorité de la concurrence aux opérateurs télécoms français. Ainsi, Free ne pourra plus louer le réseau d'Orange à partir de 2018, et Orange ne pourra plus toucher les revenus issus de cette itinérance, rappellent en une Les Echos du jour. "L'arbitre a rappelé aux protagonistes les règles du jeu", ironise le quotidien.

Sur le site internet de La Tribune, on évoque les conséquences de cette décision sur les autres opérateurs : "Free mobile poussé à investir et à déployer au plus vite son réseau, la concurrence jubile".

 

En plein conclave au Vatican pour désigner le futur pape, Libération ose le jeu de mot : "Free et Orange se font sonner les cloches".

Le Figaro ("Free devra se passer du réseau d'Orange") ainsi que Le Parisien-Aujourd'hui en France ("Free Mobile sous surveillance") évoquent aussi ce sujet dans leurs pages ce 12 mars.


Free va devoir s'assumer par Europe1fr

De l'espoir pour les salariés ardennais d'Electrolux

Dans la presse régionale, L'Ardennais revient en une sur le combat des salariés du site de fabrication Electrolux de lave-linges de Revin, dans les Ardennes, que la maison mère souhaite fermer. Après une réunion à Bercy le 11 mars, le fabricant d'électroménager s'engage à ne quitter le site qu'à l'issue de sa reprise effective par un nouvel exploitant. "De l'espoir pour Electrolux", titre L'Ardennais, qui parle de 500 salariés ayant manifesté "sous les fenêtres de Bercy" pendant les négociations.

Boeing 787: l'enquête aux USA se concentre sur la fabrication des batteries

Le Wall Street Journal raconte que l'enquête sur les problèmes du 787 Dreamliner de Boeing se concentre de plus en plus, aux aux Etats-Unis, sur la fabrication ou la conception des batteries qui ont court-circuité, plus que sur d'autres parties du système électrique.

Elodie Vallerey

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle