Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Frank Garnier : "J’aime me mettre dans les chaussures des autres"

Gaëlle Fleitour , ,

Publié le

Entretien Frank Garnier, président de Bayer France, répond au « Questionnaire de Proust » de L’Usine Nouvelle.

Frank Garnier : J’aime me mettre dans les chaussures des autres

Les entreprises citées

L'Usine Nouvelle - Votre dernière visite d’usine ?

Frank Garnier - L’inauguration de notre dernier atelier de Villefranche-Limas dans le Rhône au mois d’avril. Un bel investissement, 50 emplois créés et des productions à destination du Brésil.

Votre premier geste, le matin, en arrivant au bureau ?

Dire "bonjour" à mes collègues autour d’un café, avant d’être happé par les téléphones et les e-mails.

Dans votre journée de travail, la tâche la plus agréable ?

Parler de nos clients.

Votre concurrent le plus estimable ?

Tous. Je respecte et j’estime tous mes concurrents.

Votre qualité numéro un ?

L’empathie, la possibilité de me mettre dans les chaussures des autres.

Celle que vous recherchez chez les autres ?

La fiabilité et la ténacité.

Votre pire cauchemar professionnel ?

Avoir été mis en examen injustement en 2004 pour destruction d’abeilles, et avoir bataillé pendant huit années pour enfin obtenir un non-lieu.

Votre meilleur souvenir ?

Quand mon patron m’a proposé de prendre la direction commerciale en 1992, passant ainsi de zéro management à l’animation d’une équipe de 117 personnes : un pari pour lui et pour moi !

La technologie qui vous fascine ?

L’intégration de la biologie, de la chimie, des "omics" qui ouvre des champs infinis de découverte dans les sciences de la vie.

Celle que vous détestez ?

Aucune, j’aime toutes les sources de progrès.

L’autre métier que vous auriez aimé exercer ?

Vétérinaire.

Un inventeur, un patron ou un scientifique pour illustrer un nouveau billet de banque ?

Léonard de Vinci pour l’innovation, l’art et la sagesse.

Le dernier livre que vous avez lu ?

"Les Mémoires d’outre-tombe", de Chateaubriand avec ses descriptions historiques extraordinaires.

Pour votre pot de départ, la phrase que vous aimeriez entendre ?

Je déteste les pots de départ. Je préfère les émotions partagées en petit groupe.

Propos recueillis par Gaëlle Fleitour

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle