François Lacôte, directeur technique d'Alstom Transport: monsieur Très-grande-vitesse s'exporte

Ludovic Dupin

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Cette année sera cruciale pour le Monsieur-Très grande vitesse. Concepteur du premier TGV en 1971, alors qu'il débutait sa carrière à la SNCF, François Lacôte est aujourd'hui l'ingénieur en chef et le VRP de prestige du dernier fleuron technologique d'Alstom : l'AGV, l'automotrice à grande vitesse qui succède au TGV. L'AGV, conçu sans aucun brevet de la SNCF, devra s'imposer sur un marché ferroviaire mondial à peine freiné par la crise, sur lequel les concurrents se multiplient. Outre le vieil adversaire allemand, François Lacôte doit jouer des coudes avec ses compétents homologues japonais, les ambitieux coréens et surtout les superoutsiders canadiens. Durant ce premier semestre, Monsieur Très-grande-vitesse aura les yeux rivés sur l'Arabie saoudite qui choisira le fournisseur de son prestigieux train des pèlerins pour la ligne[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte