François Hollande veut prolonger le moratoire sur le maïs transgénique MON810

L'exécutif réagit à la décision récente du Conseil d'Etat de suspendre l'interdiction de cultiver en France le maïs génétiquement modifié MON810 du semencier américain Monsanto.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

François Hollande veut prolonger le moratoire sur le maïs transgénique MON810

Lors d'une visite en Dordogne le 2 août, le président de la République François Hollande a affirmé qu'il y aurait "une prolongation du moratoire" sur la culture du MON810, un maïs transgénique (OGM) de la firme américaine Monsanto.

Cependant, une prolongation du moratoire instauré sous le gouvernement Fillon va devoir être "sécurisée juridiquement sur le plan national et surtout sur le plan européen", a consenti le chef de l'Etat.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le 1er août, le Conseil d'Etat a annulé l'arrêté du ministre de l'Agriculture du 16 mars 2012 et donc suspendu l'interdiction de cultiver en France le maïs transgénique MON810.

"Il ressort en effet de la jurisprudence de la Cour de justice de l'Union européenne qu'une telle mesure ne peut être prise par un Etat membre qu'en cas d'urgence et en présence d'une situation susceptible de présenter un risque important mettant en péril de façon manifeste la santé humaine, la santé animale ou l'environnement", indiquait la plus haute juridiction administrative française dans son communiqué.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS