François Hollande se prononce contre l'actuelle procédure du LBO

Lors d’une visite dans l’usine de Still-Saxby, dans l’Oise, le candidat PS s’est engagé à revenir sur la procédure du Leverage buy out (LBO).

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

François Hollande se prononce contre l'actuelle procédure du LBO

"Le législateur devra revenir sur cette procédure, parce que vous n'êtes pas les seules victimes", a promis François Hollande à l'usine Still-Saxby (chariots-élévateurs). Les 255 salariés du site ont été d’autant plus réceptifs à son discours que la production des chariots-élévateurs devrait être transférée en Italie. Les licenciements devraient débuter en septembre.

Il leur a d’ailleurs assuré que le dossier Still serait prioritaire, "pour avoir le meilleur plan de réindustrialisation". Et l’occasion était trop tentante pour ne pas égratigner au passage le ministre de l’Industrie, ex-PS, Eric Besson. "Un destin de traître, ça vous suit toute la vie".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"C'est le même processus: un groupe financier vient, reprend pour une somme modique les capitaux d'une entreprise, et se rémunère en empruntant et en se faisant rembourser ses emprunts par les bénéfices de l'entreprise", a-t-il avancé, expliquant le LBO. "Le législateur aura à revenir (sur le LBO) de façon à le réserver exclusivement aux salariés et aux cadres d'une entreprise, et pas à des groupes financiers qui viennent prendre la substance d'une entreprise et la vendre après", a-t-il conclu.

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS