Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

François Hollande reviendra à Florange chaque année

, , , ,

Publié le

François Hollande a créé la surprise jeudi 26 septembre à Florange (Moselle) en promettant d’y revenir chaque année pour apprécier les avancées de la plate-forme de recherche industrielle dont il annonce l’implantation dès 2014.

François Hollande reviendra à Florange chaque année
François Hollande le 26 septembre 2013 sur le site d'ArcelorMittal de Florange.
© Pascale Braun - Usine Nouvelle

Les journalistes étaient au moins aussi nombreux que les manifestants pour accueillir François Hollande. Arrivé à 9 heures, ce  jeudi 26 septembre dans les Grands Bureaux d’ArcelorMittal Florange (Moselle), il est venu rencontrer les représentants syndicaux et les élus de Lorraine et de la vallée de la Fensch.

Près de trois heures plus tard, le Président de la République annonçait l’implantation à Florange d’un centre de recherche publique dédiée à la sidérurgie. "Cette plate-forme publique vise à garantir l’indépendance de la recherche et à maintenir le savoir-faire et les compétences sidérurgiques de la Lorraine", a affirmé le chef de l’Etat, qui s’est engagé à revenir à Florange chaque année durant tout son mandat pour évaluer les avancées du projet. Implanté à Florange, ce centre sera doté par l’Etat d’un budget de 20 millions d’euros qui pourrait passer à 50 millions en fonction des projets portés par les industriels.

L'avenir de la sidérurgie lorraine prometteur

Citant le projet Lis (Low Impact Steel Making) et le Pacte Lorraine, François Hollande a réjoui son auditoire en affirmant que la sidérurgie lorraine présentait un avenir aussi prometteur que son passé était glorieux. Régionale de l’étape, Aurélie Filipetti, invitée au déplacement mosellan auquel Arnaud Montebourg n’était pas convié, s’est réjouie de voir s’ouvrir un nouvel avenir pour la sidérurgie.

Plus réservés, les syndicats rappellent que leur objectif premier demeure la réouverture de la filière liquide. "Le centre de recherche constitue une petite avancée, mais nous attendons une politique sidérurgique cohérente. L’acier utilisé à Florange, à Hayange ou à Gandrange provient aujourd’hui de l’étranger", rappelle Yves Fabbri, délégué CGT d’ArcelorMittal Florange.

Pascale Braun

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle