François Hollande prône un blocage temporaire du prix de l’essence

Le candidat socialiste à la présidentielle veut aussi rétablir la taxe intérieure de consommation pour les produits pétroliers (TIPP) flottante s’il est élu en mai prochain.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

François Hollande prône un blocage temporaire du prix de l’essence

En marge d’un déplacement à Nantes, François Hollande assure qu’en cas d’élection il mènera une vaste réflexion avec les distributeurs pour éviter qu’une montée de prix à la pompe aussi importante qu’aujourd’hui ne se reproduise.

Il faut "un blocage temporaire du prix de l'essence lorsqu'il y a une répercussion très rapide de la hausse et une absence de répercussion de la baisse, estime-t-il. Si nous sommes en capacité d'agir dès le mois de mai nous aurons un blocage temporaire du prix de l'essence, une réflexion avec les distributeurs et aussi la mise en place de cette TIPP flottante".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Il profite de cette déclaration pour fustiger le comportement du gouvernement actuel. Selon lui, actuellement à travers la hausse du prix de l’essence, l’Etat a des recettes qui augmentent. "Est ce qu'il est acceptable (...) qu'au travers de la TVA l'état gagne des recettes sur les consommateurs qui n'ont pas d'autres moyens que d'utiliser leur voiture pour aller au travail", s’interroge-t-il.

La semaine dernière, les prix de l’essence ont battu un nouveau record historique en France. Une conséquence du contrecoup de l’accès de faiblesse de l’euro par rapport au dollar et des contraintes concernant la production de pétrole en Iran et au Nigeria.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS