François Hollande demande aux dirigeants d'Areva et EDF d'oeuvrer à un rapprochement

Le président de la République s'est exprimé sur le dossier Areva lors d'une conférence de presse Areva. François Hollande souhaite que les dirigeants d'EDF et Areva travaillent de concert et que le dialogue social s'engage rapidement.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

François Hollande demande aux dirigeants d'Areva et EDF d'oeuvrer à un rapprochement

L'avenir d'Areva passe par EDF. François Hollande l'a confirmé ce mercredi lors d'une conférence de presse en Espagne. "Nous avons à prendre des décisions pour que nous puissions conforter la situation d'Areva, permettre une meilleure coopération entre Areva et EDF", a déclaré le chef de l'Etat. "J'ai demandé aux dirigeants des deux entreprises de nous présenter un rapprochement qui pourrait être confirmé dans quelques mois de manière à ce que les acteurs de l'équipe de France du nucléaire puissent collaborer davantage que ça n'a été le cas dans le passé – et c'est un euphémisme".

Engager le dialogue social

"Le dialogue social doit être engagé au plus vite, comme le dialogue avec les élus des sites concernés", a poursuivi François Hollande, pour qu' "aucun licenciement ne puisse être prononcé".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Plus tôt le 5 mars, à l'Assemblée nationale, Manuel Valls avait déjà apporté son soutien aux salariés d'Areva, assurant qu'il ne les "laisserait pas tomber". "J'entends les inquiétudes sourdes des salariés sur les conséquences sociales de ce plan et je les comprends. Tout doit être mis en oeuvre pour éviter les licenciements et privilégier l'activité et l'emploi dans chacun des territoires concernés", avait-t-il déclaré dans l'hémicycle.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS