François Fillon veut conserver le consensus français sur le nucléaire

Suite à la décision de l’Allemagne de mettre fin au nucléaire d’ici à 2022, le Premier ministre rappelle la volonté de la France de "ne pas mettre en cause le consensus qui prévaut depuis 30 ans" sur l’énergie nucléaire.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

François Fillon veut conserver le consensus français sur le nucléaire

François Fillon a assuré à l’Assemblée Nationale le 31 mai que cette énergie fait la force du pays et demande aux députés de ne pas remettre en cause ce consensus. Selon lui, les arguments ayant conduit à une position commune en France sont toujours d’actualité. Il les énumère : indépendance énergétique, souci d’obtenir des coûts d’énergie compétitifs et lutte contre le réchauffement climatique.
"Le débat sur l'énergie est naturel et légitime et nous devons nous écouter les uns les autres pour ne pas mettre en cause de manière artificielle un consensus qui a fait la force de notre pays", a estimé le Premier ministre.

Il a souligné que l’Allemagne allait devoir faire face à des difficultés pour respecter les objectifs fixés en matière de lutte contre le réchauffement climatique. "L’Allemagne devra augmenter le recours au gaz, au charbon et à l’électricité", explique-t-il.

Le Premier ministre a expliqué que malgré tout, un effort important serait apporté au développement des énergies renouvelables en France, conformément au Grenelle de l’Environnement. "Nous avons pris l'engagement d'atteindre 23% d'énergies renouvelables en 2020, et nous tiendrons cet engagement", assure-t-il. Un appel d’offres est notamment prévu dans les prochaines semaines pour la première tranche de 3 000 mégawatts en matière d’éolien en mer.

Son intervention fait écho à celle du ministre de l’Industrie, Eric Besson, dans une interview à Libération ce matin.

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS