François Fillon rend hommage aux ingénieurs et scientifiques français

Ingénieurs et scientifiques de France étaient reçus à Matignon le 3 novembre. L’occasion pour le Premier ministre, François Fillon, de leur rendre hommage et de rappeler les priorités Innovation, travail et anticipation des ruptures technologiques.

Partager

François Fillon rend hommage aux ingénieurs et scientifiques français

Aux côtés de Julien Roitman, président du Conseil national des ingénieurs et scientifiques de France, François Fillon, Premier ministre, a tenu à saluer la profession d’ingénieur. « Une vocation qui est au cœur de notre histoire et qui est au cœur de notre ambition présente », a-t-il commenté, révélant avoir voulu, lui-même exercer ce métier. Le Premier ministre a reconnu que les ingénieurs portent « les ambitions économiques nationales et incarnent les idéaux philosophiques associés aux progrès sociaux et techniques. Une profession qui a permis à la France de rentrer dans l’ère de la modernité. »

« Gagner la bataille de la compétitivité »

Réaffirmant « l’importance du rôle des ingénieurs, tant dans des fonctions de contrôle que d’expertise pour gagner la bataille de la compétitivité », il a prôné la mutualisation des efforts entre écoles, PME innovantes et grandes entreprises. « L’heure est aux synergies entre les établissements qui ont leurs traditions et leurs atouts », a-t-il expliqué. Il a renouvelé sa volonté « d’encourager les vocations scientifiques et de diversifier le recrutement en luttant contre des préjugés anciens », notamment en matière de féminisation des métiers d’ingénieur. « Vos métiers sont donc au cœur de notre rayonnement, a-t-il affirmé. Pour gagner la bataille de la compétitivité, notre pays a besoin de ses ingénieurs ».

Résister à la compétition internationale

L’objectif de ces mesures est de permettre à la France de rester un « grand pays industriel et une grande puissance face à une compétition internationale de plus en plus vive et plus en plus rapide ». Notamment avec l’arrivée entre autres de nouvelles puissances (Chine, Inde), qui accordent une « place fondamentale aux ingénieurs ». Pour résister à la « mondialisation qui vient percuter le modèle français », le Premier ministre veut lutter contre l’abandon de toute démarche industrielle : « la vérité, c’est que si on ne produit plus on ne concevra plus, et si on ne développe plus on ne découvrira plus ». Dans son discours, il a ainsi mis l’accent sur « la capacité à travailler plus et mieux, à innover et à anticiper les prochaines ruptures technologiques ».


BARBARA LEBLANC

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS