François Fillon défend la prime aux salariés

Alors que l’Assemblée nationale a achevé l’examen du texte instaurant une prime pour les salariés des entreprises ayant reversé des dividendes en hausse, le Premier ministre a défendu l’initiative du gouvernement.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

François Fillon défend la prime aux salariés

A l’occasion du congrès des PME, François Fillon a estimé que l’Etat avait pris ses responsabilités en instaurant cette prime. "J'ai la conviction que l'équité dans le partage de la valeur ajoutée est un élément clé de notre pacte social", assure le Premier ministre.

Selon lui, "ce n'est pas l'Etat qui a décidé, d'un seul coup, d'instaurer cette prime". Il est revenu sur l’échec des discussions entre syndicats et patronat sur ce point après deux années de négociations. "Lorsque le dialogue social ne suffit pas à faire avancer les choses, l'Etat est obligé de prendre ses responsabilités", estime le Premier ministre.

La prime est fortement critiquée par les partis d'opposition, les syndicats et les organisations patronales. Lors des débats, même certaines voix de la majorité se sont élevées contre certaines dispositions du texte.




Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS