Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

François de Rugy rendra sa décision sur l'exploitation de l'or en Guyane avant l’été

Myrtille Delamarche , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Lors du débat tenu le 7 février à l’Assemblée nationale sur le projet aurifère Montagne d’Or en Guyane, le ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy a annoncé un déplacement prochain en Guyane et une décision du gouvernement ce semestre sur l'activité aurifère sur ce territoire. 

François de Rugy rendra sa décision sur l'exploitation de l'or en Guyane avant l’été
François de Rugy se rendra prochainement en Guyane pour des consultations sur le projet Montagne d'Or.
© Wikimedia/CC BY-SA 3.0

François de Rugy souhaite que le débat sur Montagne d’Or, particulièrement tendu, prenne de la hauteur. Le ministre de la Transition écologique et solidaire a proposé le 7 février à l’Assemblée nationale "un cadre (les trois critères établis par le président de la République Emmanuel Macron lors de ses échanges avec les élus d’Outre-mer), une méthode (le dialogue avec l’ensemble des acteurs) et un calendrier (le premier semestre 2019)". C’est à cette échéance que François de Rugy sera "amené à prendre position" sur l’exploitation aurifère en Guyane.

"Je dirai si oui ou non nous sommes d’accord pour que l’or soit exploité en Guyane", et si oui "dans quelles conditions". Il s’agit de "tirer vers le haut toutes les formes d’exploitation minière" sur le territoire, sans nier ni l’exploitation légale artisanale, ni les dégâts engendrés par l’utilisation du mercure "à grande échelle, par plusieurs centaines d’exploitants" dans l’orpaillage illégal. Une activité qui a abouti au défrichement "de 22 700 hectares, soit 37 300 terrains de football" l’an dernier, a rappelé François de Rugy.

Dans leurs questions, les députés présents se sont pour la plupart appuyés sur des chiffres publiés en 2017 par le WWF, pour certains obsolètes (le projet ayant évolué depuis), pour d’autres erronés. Le député Gabriel Serville (Gauche démocrate et républicaine), porteur d’une demande d’interdiction complète du cyanure sur le territoire français, va plus loin encore, évoquant "une folie meurtrière" qui "va déverser en pleine forêt chaque année 3300 tonnes de cyanure". Ce à quoi François de Rugy a répondu en rappelant que si le projet Montagne d’or se faisait, ce serait avec un procédé de cyanuration en cuves et en circuit fermé.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle