Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

François de Rugy préfère le solaire à l'éolien pour un appel d'offres expérimental de 200 MW

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Centrales solaires contre éolien terrestre. Un appel d'offres expérimental pour une puissance de 200 MW mettait en concurrence les deux énergies renouvelables. Le 6 novembre, le ministère de la Transition écologique et solidaire a annoncé les lauréats. Il a privilégié l'énergie solaire pour l'ensemble des projets. Découvrez les.

François de Rugy préfère le solaire à l'éolien pour un appel d'offres expérimental de 200 MW
Un appel d'offres expérimental du gouvernement privilégie les projets de centrales solaires photovoltaïques à l'éolien terrestre.
© FernandoAH

Bonne nouvelle pour l’énergie solaire, déconvenue pour la filière éolienne. Mardi 6 novembre, le ministère de la Transition écologique et solidaire a annoncé les lauréats de son appel d’offres qui mettait en concurrence des grandes centrales solaires au sol avec des projets éoliens terrestres. Jugées plus compétitives que les éoliennes, les centrales solaires photovoltaïques ont été préférées pour l’ensemble des projets.

Ce format inhabituel d’appel d’offres était “expérimental”. Il visait à “évaluer la compétitivité relative des filières photovoltaïque au sol et éolien terrestre” et à matérialiser “l’engagement de la France auprès de la Commission européenne qui souhaite mettre les technologies en concurrence”, précise le ministère français dans un communiqué.

Est-ce que les résultats de l’appel d’offres vont orienter la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) ? Dans le même document, le ministre de la Transition écologique François de Rugy estime que cette sélection démontre “la nécessité de développer un mix électrique renouvelable équilibré et diversifié grâce à des appels d’offres permettant de jouer la complémentarité des énergies, nécessaires au mix global”.

16 projets sélectionnés pour 200 MW

Au total, 16 projets de centrales solaires photovoltaïques ont été sélectionnés pour une puissance de 200 mégawatts (MW). Les trois plus gros projets sont situés dans le Gard (18 MWc pour la centrale photovoltaïque de Beaucaire 2 porté par PLM Solaire), en Sarthe (17,993 MWc pour 408 Engergy) et en Meuse (17,985 MWc pour la centrale solaire de Goussaincourt Nord).

“Les projets lauréats de cet appel d'offres valoriseront l'électricité produite à un prix moyen de 54,94 euros par mégawattheure”, précise le ministère.

Retrouvez la liste complète des lauréats

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle