François de Rugy préfère le solaire à l'éolien pour un appel d'offres expérimental de 200 MW

Centrales solaires contre éolien terrestre. Un appel d'offres expérimental pour une puissance de 200 MW mettait en concurrence les deux énergies renouvelables. Le 6 novembre, le ministère de la Transition écologique et solidaire a annoncé les lauréats. Il a privilégié l'énergie solaire pour l'ensemble des projets. Découvrez les.

Partager

François de Rugy préfère le solaire à l'éolien pour un appel d'offres expérimental de 200 MW
Un appel d'offres expérimental du gouvernement privilégie les projets de centrales solaires photovoltaïques à l'éolien terrestre.

Bonne nouvelle pour l’énergie solaire, déconvenue pour la filière éolienne. Mardi 6 novembre, le ministère de la Transition écologique et solidaire a annoncé les lauréats de son appel d’offres qui mettait en concurrence des grandes centrales solaires au sol avec des projets éoliens terrestres. Jugées plus compétitives que les éoliennes, les centrales solaires photovoltaïques ont été préférées pour l’ensemble des projets.

Ce format inhabituel d’appel d’offres était “expérimental”. Il visait à “évaluer la compétitivité relative des filières photovoltaïque au sol et éolien terrestre” et à matérialiser “l’engagement de la France auprès de la Commission européenne qui souhaite mettre les technologies en concurrence”, précise le ministère français dans un communiqué.

Est-ce que les résultats de l’appel d’offres vont orienter la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) ? Dans le même document, le ministre de la Transition écologique François de Rugy estime que cette sélection démontre “la nécessité de développer un mix électrique renouvelable équilibré et diversifié grâce à des appels d’offres permettant de jouer la complémentarité des énergies, nécessaires au mix global”.

16 projets sélectionnés pour 200 MW

Au total, 16 projets de centrales solaires photovoltaïques ont été sélectionnés pour une puissance de 200 mégawatts (MW). Les trois plus gros projets sont situés dans le Gard (18 MWc pour la centrale photovoltaïque de Beaucaire 2 porté par PLM Solaire), en Sarthe (17,993 MWc pour 408 Engergy) et en Meuse (17,985 MWc pour la centrale solaire de Goussaincourt Nord).

“Les projets lauréats de cet appel d'offres valoriseront l'électricité produite à un prix moyen de 54,94 euros par mégawattheure”, précise le ministère.

Retrouvez la liste complète des lauréats

Simon Chodorge

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Paris - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS