François de Rugy favorable au retour d'une prime à l'achat pour les voitures hybrides rechargeables

Le 7 octobre, le ministre de la Transition écologique et solidaire s'est montré favorable au retour d'une prime à l'achat pour les automobiles hybrides et rechargeables. François de Rugy a parlé d'un bonus situé entre 1000 et 2000 euros.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

François de Rugy favorable au retour d'une prime à l'achat pour les voitures hybrides rechargeables
François de Rugy a parlé d'une prime à l'achat entre 1000 et 2000 euros.

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, a annoncé le dimanche 7 octobre qu'il souhaitait le retour d'une prime à l'achat pour les voitures hybrides rechargeables. Elle serait de l'ordre de 1000 à 2000 euros.

"Sur l'hybride rechargeable, là je pense qu'en effet, et nous allons discuter au sein du gouvernement, nous allons en discuter avec les constructeurs, il faut qu'il y ait une subvention à l'achat", a dit François de Rugy, lors du Grand Jury pour RTL, Le Figaro, LCI.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Il explique que cette prime doit être "moins importante que sur les voitures électriques", laquelle se situe autour de 6000 euros, mais égaler la prime à la conversion - versée lors de l'achat d'un véhicule moins polluant - soit entre 1000 et 2000 euros. "On est dans cette échelle-là", dit-il.

Un bonus écologique supprimé le 1er janvier 2018

Le bonus écologique pour l'achat d'une voiture neuve hybride rechargeable, qui était de 1000 euros en 2017, a été supprimée le 1er janvier 2018. Mais certains constructeurs automobiles militent en faveur de son retour, comme PSA qui lancera au second semestre 2019 son premier modèle de ce type.

"Des 'incentives' pour les véhicules électriques, il y en a aujourd'hui, il n'y en a pas pour les véhicules hybrides. Or le véhicule hybride est un excellent moyen de passer du thermique à l'électrique", a dit à Reuters Alexandre Guignard, vice-président senior en charge de la division véhicules à faibles émissions de PSA.

François de Rugy exclut en revanche toute subvention pour l'achat d'une voiture uniquement hybride. "Nous considérons que le marché aujourd'hui permet de vivre sans prime", a-t-il dit.

Avec Reuters (Caroline Pailliez, édité par Pierre Serisier)

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS