Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

François de Rugy favorable au retour d'une prime à l'achat pour les voitures hybrides rechargeables

, , ,

Publié le , mis à jour le 08/10/2018 À 06H55

Le 7 octobre, le ministre de la Transition écologique et solidaire s'est montré favorable au retour d'une prime à l'achat pour les automobiles hybrides et rechargeables. François de Rugy a parlé d'un bonus situé entre 1000 et 2000 euros.

François de Rugy favorable au retour d'une prime à l'achat pour les voitures hybrides rechargeables
François de Rugy a parlé d'une prime à l'achat entre 1000 et 2000 euros.
© Flickr c.c. - Ford Motor Company

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, a annoncé le dimanche 7 octobre qu'il souhaitait le retour d'une prime à l'achat pour les voitures hybrides rechargeables. Elle serait de l'ordre de 1000 à 2000 euros.

"Sur l'hybride rechargeable, là je pense qu'en effet, et nous allons discuter au sein du gouvernement, nous allons en discuter avec les constructeurs, il faut qu'il y ait une subvention à l'achat", a dit François de Rugy, lors du Grand Jury pour RTL, Le Figaro, LCI.

Il explique que cette prime doit être "moins importante que sur les voitures électriques", laquelle se situe autour de 6000 euros, mais égaler la prime à la conversion - versée lors de l'achat d'un véhicule moins polluant - soit entre 1000 et 2000 euros. "On est dans cette échelle-là", dit-il.

Un bonus écologique supprimé le 1er janvier 2018

Le bonus écologique pour l'achat d'une voiture neuve hybride rechargeable, qui était de 1000 euros en 2017, a été supprimée le 1er janvier 2018. Mais certains constructeurs automobiles militent en faveur de son retour, comme PSA qui lancera au second semestre 2019 son premier modèle de ce type.

"Des 'incentives' pour les véhicules électriques, il y en a aujourd'hui, il n'y en a pas pour les véhicules hybrides. Or le véhicule hybride est un excellent moyen de passer du thermique à l'électrique", a dit à Reuters Alexandre Guignard, vice-président senior en charge de la division véhicules à faibles émissions de PSA.

François de Rugy exclut en revanche toute subvention pour l'achat d'une voiture uniquement hybride. "Nous considérons que le marché aujourd'hui permet de vivre sans prime", a-t-il dit.

Avec Reuters (Caroline Pailliez, édité par Pierre Serisier)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle