François Calvarin : « Il faut ouvrir les yeux sur le monde pour être compétitifs »

Retrouvez chaque jour une vidéo des Assises de l’Industrie sur L’Usine Nouvelle TV. Aujourd’hui, François Calvarin, PDG de Souriau.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

François Calvarin : « Il faut ouvrir les yeux sur le monde pour être compétitifs »

A la tête de l’entreprise de connectique Souriau, François Calvarin est revenu sur la crise économique pour L’Usine Nouvelle TV : « nous avons plutôt bien traversé la crise par rapport à nos concurrents puisque notre chiffre d’affaires de 2010 devrait dépasser celui enregistré en 2008, avant la crise et estimé à 220 millions d’euros. Le creux de 2009 est dû chez nous à la réorganisation de ma supply chain, avec une forte chute des encours et des stocks sur toute la chaîne, et non pas à la baisse de la demande finale ».


François Calvarin (Souriau) aux Assises de l'industrie 2010
envoyé par usinenouvelle.

Pour lui, la mondialisation est au cœur de la notion de compétitivité et il se dit choqué des discours gouvernementaux notamment ceux du ministre de l’Industrie concernant le protectionnisme. « On nous tient le même discours depuis 20 ans : ne vous inquiétez pas, on est là pour vous aider et vous protéger, contre les méchants qui veulent vous acheter. Mais lorsque la mondialisation va en faveur de la France, on cesse de la diaboliser. Il faut être dans le monde et ouvrir les yeux des Français au lieu de les fermer », assure-t-il.

C’est ce que tente de faire son entreprise : « grâce à la mondialisation, on a étendu les supply chain, on a rallongé les temps de cycle et le nombre de connecteurs en circulation à travers le monde. »

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS