Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Francfort : l’automobile va bien, merci

, ,

Publié le

Alors que le salon de Francfort ouvre ses portes aujourd’hui avec les journées presse, l’optimisme est de rigueur. Le marché automobile serait en train de prendre le chemin de la reprise. Une vision juste si l’on regarde l’Europe mais erronée à l’échelle mondiale. A ce niveau, le marché automobile est en pleine croissance depuis plusieurs années maintenant.

Francfort : l’automobile va bien, merci © Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

En matière automobile, tout est une question de focale. Si vous vous concentrez sur le marché français, vous avez toutes les chances d’être déprimé. Les ventes de voitures neuves ne cessent de reculer selon les pointages réalisés par le comité des constructeurs français avec un marché qui devrait perdre 10% en volume cette année. Si vous élargissez un peu votre vision, disons au niveau européen, vous vous rassérénez un peu en constatant que le marché, certes, recule mais plus modestement, avec un repli de l’ordre de 7% sur les six premiers mois de l’année.

Si vous continuez ainsi à prendre de la hauteur et que vous regardez désormais vers les Etats-Unis ou vers la Chine, là vous êtes complètement rassuré. Pris globalement, l’usage de l’automobile dans le monde ne cesse de progresser. Comme l’annonce Carlos Ghosn dans un entretien accordé aux Echos, l’automobile vit actuellement des années historiques. Il devrait se vendre 80 millions de véhicules cette année et les projections les moins optimistes tablent sur une croissance du marché de 3 % l’an prochain. On a déjà vu marché plus déprimé…

Malgré les pressions environnementales, malgré la faible croissance des pays matures, malgré la pression sur les coûts, l’automobile est encore un objet de désir. Dans ses nouveaux territoires de conquête, cet objet permet d’afficher sa réussite ou d’affirmer son statut. Mais il demeure surtout le moyen plus simple de se déplacer sans contraintes. Autant d’avantages compétitifs aujourd’hui un peu oubliés en Europe.

Thibaut de Jaegher

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle