France / Zone euro : l’activité a continué sa remontée en septembre

Le secteur manufacturier et les services ont atteint leur plus haut depuis des mois en France et en zone euro.

Partager

Après voir franchi le cap des 50 points au mois d’août, l’indice PMI manufacturier de l’enquête Markit / Cdaf a atteint 53 points en septembre, soit son plus haut depuis un an et demi. « Ce chiffre permet d’espérer une accélération de la reprise dans le secteur privé français », a commenté Jack Kennedy, économiste chez Markit.

Dans le même temps et pour la première fois depuis onze mois, l’indice PMI des services a renoué avec la croissance et a progressé à 53,2 points, contre 49,3 points en août. Le volume des nouvelles affaires a enregistré sa plus forte progression depuis 18 mois, un signe encourageant pour les chefs d’entreprises dont la confiance a grimpé à son plus haut depuis janvier 2004. « Plus de la moitié des entreprises interrogées anticipent une hausse de l’activité au cours de l’année à venir », a expliqué Markit. Globalement, l’indice composite, regroupant les deux secteurs, a atteint 54,8 points en septembre contre 51,3 points en août.

-3 points pour l’emploi

Ces perspectives plutôt encourageantes sont pourtant tempérées par le rythme des suppressions d’emplois qui se sont accélérées en septembre, pour le 16 ème mois consécutif. Le sous-indice de l’emploi a reculé de trois points en septembre. Des suppressions d’emplois dus à des mesures de réduction de coûts et au non remplacement de départs volontaires, selon Markit. Mais la tendance pourrait s’inverser. « Si la croissance de l’activité se maintient, les suppressions d’emplois pourraient commencer à ralentir avant la fin de l’année », a précisé Jack Kennedy.

51,1 points pour la zone euro

Tirée par la France entre autres, la zone euro affiche la même tendance. En septembre, l’indice PMI composite a progressé plus que prévu, à 51,1 points, contre 50,4 points en août. « L’indicateur du mois de septembre clôture le meilleur trimestre enregistré depuis le deuxième trimestre 2008 », a commenté Markit. L’indice de l’activité manufacturière s’est redressé pour le deuxième mois consécutif et l’indice des services passe au-dessus du cap des 50 points.

Une croissance globale résultant d’une hausse du volume des nouvelles affaires. Dans le détail, la France affiche le taux d’expansion le plus fort, volant la place habituelle de l’Allemagne, dont le rythme de croissance a ralenti. En matière d’emploi, les suppressions d’emplois qui avaient ralenti sont reparties à la hausse en septembre, les entreprises allégeant les coûts. Des pertes d’emplois en augmentation surtout en Allemagne, en France et en Italie.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS