France: Villeroy préconise une politique fiscale stable

PARIS (Reuters) - Le gouvernement doit rebâtir la confiance dans l'économie d'après-crise en réduisant les dépenses plutôt que par de nouvelles baisses d'impôts, tout en contrôlant le niveau de la dette publique, a déclaré jeudi le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau.
Partager
France: Villeroy préconise une politique fiscale stable
Le gouvernement doit rebâtir la confiance dans l'économie d'après-crise en réduisant les dépenses plutôt que par de nouvelles baisses d'impôts, tout en contrôlant le niveau de la dette publique, a déclaré jeudi le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

Dans sa lettre annuelle au président de la République, Emmanuel Macron, le gouverneur de la banque centrale observe que les ménages français ont accumulé 100 milliards d'euros d'épargne supplémentaire - 4% du PIB - pendant les deux mois de confinement au printemps, faute de pouvoir consommer dans les magasins ou les restaurants.

Mais pour que cet argent se diffuse dans l'économie et contribue au redressement, François Villeroy juge que les ménages ont besoin de visibilité sur les impôts.

"Il pourrait s'agir d'une garantie de stabilité fiscale sur plusieurs années: la France n'a par ailleurs pas les moyens de financer de nouvelles baisses d'impôts, après celles initiées ces dernières années."

Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire a indiqué que le plan de relance qui sera présenté à la fin de l'été comprendrait la baisse de toute une série de taxes payées par les entreprises en supplément de l'impôt sur les bénéfices.

Alors que la crise du coronavirus devrait faire grimper cette année la dette publique en France à 120% du produit intérieur brut, contre 100% initialement, le gouverneur de la Banque de France, par ailleurs membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE), a déclaré que le maintien des dépenses publiques à un niveau stable était indispensable pour ramener la dette à ses niveaux d'avant-crise.

"C'est sur notre niveau de dette que se jouera in fine le statut de la France en Europe", poursuit-il dans sa lettre.

"La sagesse collective recommande donc de ne pas dépasser les 120%. A defaut, à mesure que notre dette progresserait plus vite que celle de l'Allemagne, la confiance des investisseurs diminuerait, et la France 'glisserait' davantage vers le Sud de l'Europe."

(Leigh Thomas; version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Henri-Pierre André)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

BANQUE DE FRANCE

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS