Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

France Télécom : fin du cauchemar Mobilcom?

, , ,

Publié le

La fin du cauchemar Mobilcom est peut être proche pour France Télécom. Depuis quelques mois, l'opérateur français et Gerhard Schmid, le dirigeant de l'opérateur mobile allemand, actionnaires respectivement à 28,5% et 39,7% dans Mobilcom, étaient en conflit ouvert sur les investissements nécessaires à la construction de leur réseau UMTS en Allemagne.

Avec le risque pour France Télécom, en cas de clash définitif avec son partenaire, d'avoir à consolider une dette supplémentaire de 6 à 7 milliards d'euros avec la sienne, déjà astronomique (plus de 60 milliards). Les deux parties ont conclu un accord conditionnel.

En échange de l'abandon des poursuites judiciaires entamées et à venir par France Télécom, Gerhard Schmid revend ses parts dans Mobilcom à des institutions financières de son choix et abandonne son poste de dirigeant de la société. Ce faisant, il perdrait son option de revente de sa participation auprès de France Télécom. La réalisation de ce scénario favorable tient à la condition que Gerhard Schmid trouve des acquéreurs pour ses parts à un prix qui lui convienne.

A priori, les banques créditrices actuelles de Mobilcom, la Société Générale, la Deutsche Bank, ABN Amro et Merril Lynch, sont des acquéreurs potentiels, car elles n'auraient aucun intérêt à voir l'opérateur allemand se déclarer en faillite, une menace déjà évoquée par France Télécom.

En cas d'issue favorable, l'opérateur Mobilcom a précisé qu'il respecterait ses obligations prévues par sa licence UMTS, soit un investissement d'environ 500 millions d'euros pour couvrir 25% du territoire allemand d'ici à 2003. Ensuite, il espère fusionner avec un des nouveaux entrants dans l'UMTS allemand, dans une délai de 24 à 36 mois.

Hassan MEDDAH

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle