France Telecom : bénéfice et CA en hausse

,

Publié le

France Télécom a annoncé des résultats semestriels supérieurs aux attentes grâce à la progression de ses revenus dans la téléphonie mobile et dans l'internet à haut débit. Le groupe table sur un niveau d'activité comparable au second semestre.

France Telecom : bénéfice et CA en hausse

Le chiffre d'affaires ressort en hausse de 2,1 % à 25 milliards 913 millions d'euros, contre 25 milliards 808 millions attendus, porté par un gain de 5,0 % dans la téléphonie mobile et une bonne tenue de la téléphonie fixe (+0,4 %). L'opérateur français a enregistré un résultat net part du groupe en hausse de 41,0 % à 3 milliards 308 millions d'euros, alors que les analystes attendaient en moyenne 2 milliards 290 millions. « Les chiffres sont plutôt bons dans l'ensemble, légèrement supérieur aux attentes, et les objectifs semblent assez réalistes », a déclaré Stefan Borscheid, analyste chez WestLB.

Le directeur financier de France Telecom, Gervais Pellissier, a déclaré « ne pas s'attendre à un fléchissement de l'activité au second semestre comme cela a été le cas en 2006 ».

La marge brute opérationnelle, dont le groupe confirme attendre la « quasi-stabilisation » sur l'exercice, a progressé au premier semestre de 1,7 % à 9 milliards 416 millions, à comparer à un consensus de 9 milliards 305 millions. Le taux de marge brute opérationnelle est de 36,3 % (36,5 % au premier semestre 2006), contre 36,05 % attendu par les analystes.

En France, le chiffre d'affaires du pôle téléphonie mobile a quasiment stagné à 4 milliards 828 millions d'euros sous le coup de la baisse des terminaisons d'appel - versées par un opérateur à un autre pour l'utilisation de son réseau - dont l'impact est évalué à 153 millions d'euros. Orange a gagné 117 000 clients sur le trimestre, avec 23,40 millions de clients en France au 30 juin auxquels s'ajoutent 1,1 million de clients à des opérateurs mobiles sans réseau (MVNO).

Le chiffre d'affaire de la téléphonie fixe et internet - a progressé de 1,4 % à en France à 8 milliards 838 millions d'euros. L'essor de l'internet à haut débit a compensé l'érosion des communications fixes.
Orange revendique 6,575 millions de client à l'ADSL en France au 30 juin contre 6,329 millions au 31 mars, pour une part de marché stable à 49,2 % fin mars.

L'opérateur profite également, dans une moindre mesure, d'un doublement du nombre de clients à la « voix sur IP » (téléphonie par internet) à 3,017 millions et à un triplement de ses 837 000 clients à la télévision sur ADSL.

La dette nette du groupe se creuse légèrement à 42 milliards 113 millions d'euros au 30 juin, contre 42 milliards au 31 décembre. Le groupe prévoit toujours un ratio dette nette/MBO (marge brute opérationnelle) inférieur à 2 d'ici fin 2008, à comparer à 2,25 fin juin 2007.

En parallèle, Gervais Pellissier a précisé que les négociations se poursuivaient avec Deutsche Telekom, « acheteur pressenti » d'Orange Netherlands - pour un montant de 1,3 milliard d'euros évoqué par des sources proches du dossier. France Télécom a de son côté annoncé début juin le rachat à l'allemand du fournisseur d'accès à internet espagnol ya.com pour 320 millions d'euros.

Camille Harel avec Reuters

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte