France/Régionales: Une mission d'information parlementaire créée sur l'abstention

PARIS (Reuters) - Une mission d'information va être créée pour étudier les ressorts de l'abstention record qui a marqué les deux tours des élections régionales ce mois-ci, et identifier les mesures permettant de renforcer la participation électorale, a indiqué mardi la présidence de l'Assemblée nationale.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

France/Régionales: Une mission d'information parlementaire créée sur l'abstention
Une mission d'information va être créée pour étudier les ressorts de l'abstention record qui a marqué les deux tours des élections régionales ce mois-ci, et identifier les mesures permettant de renforcer la participation électorale. /Photo prise le 20 juin 2021/REUTERS/Christian Hartmann

Le taux d'abstention au second tour du scrutin dimanche était de l'ordre de 65%, contre 66,7% au premier tour, du jamais vu depuis les premières élections régionales en 1986. Le précédent record de 50,09% datait de 2010.

La création de cette mission, au sein de laquelle l'ensemble des groupes politiques seront représentés, a été proposée par Richard Ferrand, président de l'Assemblée nationale, lors de la réunion hebdomadaire de la conférence des présidents de l'Assemblée.

Cette dernière "se nourrira dans un premier temps des travaux du groupe de travail sur les modalités d'organisation de la vie démocratique, créé par la commission des lois le 24 mars dernier", précise la présidence de l'Assemblée nationale dans un communiqué.

La mission analysera "les causes spécifiques de l'abstention de dimanche et au-delà, dans les autres scrutins, et traitera de toutes les questions qui pourraient en être les causes : taille des circonscriptions, concomitance des scrutins, ou encore les moyens et techniques qui permettent de faciliter le vote (jour et horaires, vote par correspondance, sur internet, question du vote blanc)", a détaillé de son côté le service presse de la République en Marche.

Les dysfonctionnements dans la distribution du matériel électoral pourront également y être abordés, ajoute ce dernier.

Certains partis avaient pointé du doigt des défaillances dans la distribution de la propagande électorale gérée par Adrexo, l'une des deux entreprises sélectionnée, avec La Poste, dans le cadre d'un appel d'offres pour effectuer cette tâche. Les deux sociétés avaient été convoquées par le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, au lendemain du premier tour.

La présidence de l'Assemblée nationale précise qu'une consultation publique pourra être lancée dans le cadre de cette mission d'information, "afin de recueillir une parole plus directe des Français".

Une réunion constitutive devrait avoir lieu dès la semaine prochaine et les travaux de la mission devraient être achevés à l'automne 2021, selon le souhait de Richard Ferrand.

Lundi, le président de la République Emmanuel Macron a déclaré que tous les partis politiques devaient tirer les leçons de la faible participation aux élections régionales.

(Reportage Elizabeth Pineau, rédigé par Hayat Gazzane, édité par Blandine Hénault)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS