France - Maroc : les accords économiques signés à l'occasion de la "Rencontre de haut niveau" à Paris

Une dizaine d'accords économiques et projets de développements ont été signés lors de la visite à Paris ce 28 mai du chef du Gouvernement marocain Abdelilah Benkirane accompagné de nombreux ministres. Le plus important en terme financier porte sur l'extension du tramway de Casablanca qui devrait revenir à Alstom.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

France - Maroc : les accords économiques signés à l'occasion de la
A. Benkirane et M. Valls à Paris le 28 mai 2015

Le premier ministre français Manuel Valls et le chef du gouvernement marocain Abdelilah Benkirane ont coprésidé ce jeudi 28 mai à Paris la "Rencontre de haut niveau" entre les deux gouvernements.
"Un séminaire intergouvernemental qui a été l'occasion d'échanges approfondis sur le renouveau et le renforcement du partenariat d’exception entre la France et le Maroc depuis la dernière rencontre de haut niveau en 2012", indique la "déclaration finale" publiée à l'occasion de cette rencontre..

Ce séminaire a réuni plus de 20 ministres français et marocains. Il met un terme à la brouille diplomatique née entre les deux pays suite à un tentative d'audition en février 2014 du directeur de la sécurité intérieure marocaine à Paris par un juge français suite à une plainte d'un citoyen marocain pour torture. Après des mois de tensions, un accord de coopération judiciaire avait été conclu par les ministres de la justice français et marocain en janvier 2015 ouvrant la reprise de relation normale entre le Maroc et la France, premier partenaire économique du royaume.

Selon le communiqué de Matignon "le Maroc et la France ont décidé de renforcer le volet opérationnel du dispositif de coopération autour de cinq pôles thématiques : le dialogue diplomatique et stratégique ; la sécurité ; la compétitivité économique ; le dialogue des sociétés et le développement durable. Les acteurs de ces cinq pôles se réuniront de manière régulière pour assurer le suivi des actions de coopération engagées dans ce cadre. ".

En matière économique, la série d'accords a été annoncée par Matignon comme suit :

> Convention portant sur une ligne de crédit de 25 millions d'euros dédiée aux PME marocaines pour l'acquisition de biens et services français;

> Partenariat sur les réseaux électriques entre RTE et l’ONEE ;

>Convention de prêt souverain de 10 millions d'euros entre l’AFD et le ministère de l’économie et des finances pour la création d’un réseau d’instituts de formation professionnelle aux métiers des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (IFMEREE)

> Avenant au protocole de 2009 relatif à l’extension du réseau de tramway de Casablanca pour un montant de 65 millions d'euros

> Accord-cadre de coopération dans la lutte anti-contrefaçon;

> Convention de prêt non souverain de 20 millions d'euros entre l’AFD et la Société d’aménagement et de promotion de la station de Taghazout (SAPST) pour le financement d’une station de tourisme durable dans la région d’Agadir;

> Convention de prêt non souverain de 20 millions d'euros entre l’AFD et la Société de financement pour le développement agricole "Tamwil el fellah", filiale du Crédit agricole du Maroc. Ce prêt est accompagné d’une subvention de 200 000 euros en faveur du CAM;

> Protocole d’accord entre le groupe Vinci et la société Autoroutes du Maroc;

> Contrat de 10,2 millions d'euros entre la société AMG-FECHOZ et l’agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg pour le lot «équipements scéniques, éclairage, sonorisation, vidéo et communication» du Grand Théâtre de Rabat.

Selon le communiqué de Matignon, le Maroc et la France à l'occasion de ce séminaire "ont souligné leur volonté de renforcer les partenariats : dans le domaine agricole via l’accompagnement par la France du plan Maroc Vert ; dans le domaine des transports, notamment au service d’une montée en gamme technologique dans le domaine ferroviaire ; dans la création de villes durables ; dans le domaine de l’eau, et dans le domaine de la transition énergétique, en particulier dans le cadre du plan gazier marocain et à travers le développement des énergies renouvelables ».

Par ailleurs Abdelilah Benkirane a clôturé en fin d'après midi le colloque économique organisé ce 28 mai à Paris sous l'égide du "Club de Chefs d'entreprise France - Maroc" qui réunit la CGEM (Confédération générale des entreprises du Maroc) et le Medef international.

"Je vous rassure tout s'est très bien passé [à Matignon NDR]", a-t-il lancé à son arrivée.

Le colloque qui a réuni environ 300 responsables d'entreprises avait été ouvert par Miriem Bensalah-Chaqroun, présidente de la CGEM et Pierre Gattaz, président du Medef. Intitulé "France - Maroc : nouvelles réalités, nouvelles coopérations, nouvelles frontières", il a vu des interventions notamment de l'hôte du Quai d'Orsay Laurent Fabius et de Moulay Hafid El Alamy, ministre marocain de l'Industrie et du commerce.

Plusieurs conventions ont été signées lors de ce colloque CGEM - Medef dont une à noter entre Alstom et Attijariwafa Bank sur une coopération dans le montage de projets ferroviaire en Afrique.

Négociation sur le changement climatique, France et Maroc à la suite
Selon la déclaration commune "La France, en tant que présidence de la COP21 [qui se tient à Paris en décembre 2015 NDR]  et le Maroc, en tant que future présidence de la COP22 en 2016, sont convenus de coordonner étroitement leurs efforts, notamment pour appuyer la préparation des INDCs [Intended Nationally Determined Contributions. NDR] des pays africains avec le concours d’Expertise France et de l’AFD. Le Maroc apportera son plein appui à la France pour aboutir à un accord universel de lutte contre le dérèglement climatique, lors de la conférence «Paris 2015». Le Maroc sera étroitement associé à la préparation et au déroulement de cette dernière. L’AFD soutient les politiques de lutte contre le dérèglement climatique du Royaume du Maroc, aussi bien dans leurs dimensions d’adaptation que d’atténuation."

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS