Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky veut acquérir des centrales gaz et charbon en France

, , , ,

Publié le , mis à jour le 24/12/2018 À 15H45

Le groupe énergétique allemand Uniper a annoncé ce 24 décembre avoir engagé des négociations exclusives en vue de céder ses activités en France au groupe tchèque Energetický a prumyslový holding (EPH).

Le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky veut acquérir des centrales gaz et charbon en France
La centrale charbon-biomasse de Gardanne (ici lors du chantier de l'unité biomasse) détenue par Uniper (qui regroupe les activités d'Eon liées aux énergies fossiles) bientôt vendue à EPH.
© DR

Le groupe EPH (Energetický a prumyslový holding) détenu par Daniel Kretinsky, le milliardaire tchèque qui a pris récemment une participation dans le quotidien Le Monde, arrive sur le marché de l'énergie français. Il a engagé des négociations exclusives avec le groupe allemand Uniper pour racheter ses activités françaises.

Celui-ci emploie 490 personnes en France. Le groupe détient deux centrales à gaz d'une puissance d'environ 400 Megawatts (MW) chacune, situées à Saint-Avold (Lorraine), deux centrales à charbon (600 MW chacune) situées à Saint-Avold et Gardanne, en Provence, et une centrale à biomasse (150 MW), "Provence 4 Biomasse" située à Gardanne également, ainsi que diverses éoliennes et centrales solaires d'une puissance totale d'environ 100 MW. Le contribution des activités français au bénéfice net d'Uniper était inférieur à cinq millions d'euros en 2017.

Dans les médias, en dehors de sa participation dans Le Monde, Daniel Kretinsky, cinquième homme le plus riche de République tchèque, est également propriétaire en France de l'hebdomadaire Marianne. Il a également racheté les radios du groupe Lagardère en République tchèque, Pologne, Roumanie et Slovaquie pour 73 millions d'euros et a engagé avec le même groupe des négociations exclusives, via sa holding Czech Media Invest, pour lui racheter ses titres de presse magazine en France, dont "Elle", l'emblématique magazine féminin du groupe Lagardère.

Dans l'énergie, EPH a multiplié au cours de ces dernières années les acquisitions dans le charbon et le gaz, ce qui peut sembler paradoxal au moment où la lutte est engagée contre les énergies fossiles polluantes. Les centrales à charbon, souvent bradées par leurs propriétaires actuels, restent néanmoins très rentables à court terme, au moins le temps nécessaire à la transition énergique, qui permettra de s'en passer totalement, ce qui n'est pas encore le cas dans des pays comme l'Allemagne ou bon nombre de pays de l'Est.

Avec Reuters (Jean-Michel Bélot)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle