France: Le gouvernement souhaite des enchères 5G en septembre

Publié le

PARIS (Reuters) - Le gouvernement souhaite que les enchères pour l'attribution des fréquences de téléphonie mobile de cinquième génération en France, décalées pour cause de coronavirus, aient lieu en septembre, afin que la 5G puisse commencer à être déployée à la fin de l'année, déclare Agnès Pannier-Runacher dans une interview au Figaro.

France: Le gouvernement souhaite des enchères 5G en septembre
Le gouvernement souhaite que les enchères pour l'attribution des fréquences de téléphonie mobile de cinquième génération en France, décalées pour cause de coronavirus, aient lieu en septembre, afin que la 5G puisse commencer à être déployée à la fin de l'année, déclare Agnès Pannier-Runacher (en photo) dans une interview au Figaro. /Photo prise le 26 mai 2020/REUTERS/Christophe Archambault
© POOL New

Les entreprises citées

"Notre objectif, et j’en ai fait part à l’Autorité de régulation des télécoms (Arcep), est que les enchères soient lancées rapidement. Septembre est un objectif raisonnable, compte tenu des contraintes, pour un lancement de la 5G avant la fin de l’année. C’est de la compétence de l’Arcep, mais son président, Sébastien Soriano, partage notre philosophie", dit la secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie.

Bouygues Telecom, Orange, Free (Iliad) et SFR (Altice) ont déjà obtenu chacun un bloc de 50 mégahertz (MHz) dans le cadre de la première partie du processus d'attribution prévoyant un ensemble d'engagements pour les opérateurs. La deuxième partie du processus, dans le cadre d'enchères, doit permettre d'attribuer le solde des fréquences disponibles, soit 11 blocs de 10 MHz.

(Rédaction de Paris)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte