Le déficit public de la France devrait s'établir à 9,4 % du PIB en 2021

La loi de finances initiale prévoyait un déficit public de 173,3 milliards d'euros en 2021, mais celui-ci devrait finalement atteindre 220 milliards d'euros. Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a expliqué lundi 31 mai que cette augmentation était en partie due au report de plusieurs dépenses.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le déficit public de la France devrait s'établir à 9,4 % du PIB en 2021
Le déficit public de la France avait atteint 9,2 % du PIB en 2020. /Photo prise le 18 mai 2021/REUTERS/Benoit Tessier

Le déficit public de la France devrait s'établir à 9,4% du PIB en 2021, a annoncé le ministre de l'Economie Bruno Le Maire sur France 2 lundi 31 mai. Différents facteurs vont continuer de creuser le déficit public cette année, a-t-il expliqué, tels que le report d'un certain nombre de dépenses de 2020 sur 2021 (des crédits destinés au fonds de solidarité et au soutien aux entreprises non consommés l'an dernier, à hauteur de 29 milliards d'euros).

Objectif 5 % de croissance

Le ministre a également évoqué la poursuite du soutien à un certain nombre de secteurs et d'entreprises ainsi que les décaissements « d'une partie du plan de relance », c'est à dire des dépenses relevant de l'investissement. Le gouvernement doit d'ailleurs présenter mercredi un projet de loi de finances rectificative (PLFR), qui comprendra plus de 15 milliards d'euros de mesures d'urgence supplémentaires. Ces dernières serviront notamment au financement de l'activité partielle et à des aides ciblées pour les entreprises en difficulté, dans le secteur du tourisme en particulier.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La loi de finances initiale tablait sur un déficit de 173,3 milliards d'euros, contre 220 milliards au bout du compte. Jamais la France n'a connu un tel déficit public : en 2020, il s'était élevé à 9,2 % du PIB. Bruno Le Maire a assuré au cours de l'interview que cette « prolongation de l'effort » était nécessaire pour atteindre l'objectif de 5 % de croissance. La dette de la France devrait de son côté dépasser les 117 % du PIB en 2021.

Avec Reuters (Myriam Rivet, édité par Laetitia Volga)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS