France: L'exécutif "vigilant" sur les demandes de chômage partiel

PARIS (Reuters) - Le gouvernement sera vigilant concernant les demandes de chômage partiel émanant de grandes entreprises, a déclaré mercredi la ministre française du Travail Muriel Pénicaud, prévenant que la confiance n'excluait pas "des contrôles a posteriori".
France: L'exécutif
Le gouvernement sera vigilant concernant les demandes de chômage partiel émanant de grandes entreprises, a déclaré mercredi la ministre française du Travail Muriel Pénicaud (photo), prévenant que la confiance n'excluait pas "des contrôles a posteriori". /Photo prise le 21 octobre 2019/REUTERS/Benoit Tessier

Pour aider les entreprises à faire face à la crise liée à l'épidémie de coronavirus, l'exécutif a assuré qu'il prendrait intégralement en charge le "chômage partiel", un dispositif qui prévoit une indemnisation des salariés et une allocation pour les entreprises.

Selon le ministère de l'Economie et des Finances, 730.000 salariés ont été mis en chômage partiel à ce jour pour un coût total de 2,2 milliards d'euros. Des syndicats s'inquiètent toutefois d'un "effet d'aubaine" pour certaines grandes entreprises à l'image de l'opérateur télécoms SFR, filiale d'Altice Europe qui prévoit, selon des sources syndicales, de mettre en chômage partiel jusqu'à 60% de ses effectifs.

"Nous faisons le choix de la confiance mais la confiance n'exclut pas le contrôle a posteriori et notamment pour les grandes entreprises nous avons un oeil très attentif", a déclaré Muriel Pénicaud, interrogée à ce sujet lors du compte rendu du conseil des ministres à l'Elysée.

"En terme de solidarité nationale, une grande entreprise, si elle n'a pas de difficulté majeure d'activité, doit en tenir compte", a-t-elle poursuivi, précisant que ces dossiers seraient examinés "au cas par cas" avec une "plus grande vigilance" concernant les grandes entreprises.

"Si l'activité peut continuer, il n'y a pas de raison qu'il y ait du chômage partiel ; on utilise d'abord le télétravail et ensuite si une grande entreprise ne peut pas objectivement poursuivre son activité, alors le chômage partiel est ouvert", a-t-elle insisté.

(Marine Pennetier, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

42 - ANDREZIEUX BOUTHEON

Assurance Des Vehicules A Moteur Et Risques Annexes.

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS