France: Forte remontée du prix du gaz en vue au 4e trimestre, avertit la CRE

PARIS (Reuters) - Les prix du gaz naturel en Europe vont probablement remonter significativement au cours du dernier trimestre 2020 et donc induire une augmentation importante des tarifs réglementés, prévient vendredi la Commission de régulation de l'énergie (CRE), qui recommande au gouvernement de "lisser" les évolutions tarifaires à venir.
Partager
France: Forte remontée du prix du gaz en vue au 4e trimestre, avertit la CRE
Les prix du gaz naturel en Europe vont probablement remonter significativement au cours du dernier trimestre 2020 et donc induire une augmentation importante des tarifs réglementés, prévient vendredi la Commission de régulation de l'énergie (CRE), qui recommande au gouvernement de "lisser" les évolutions tarifaires à venir. /Photo d'archives/REUTERS/Issei Kato

Dans son analyse des coûts d'Engie, que doivent couvrir les tarifs réglementés de vente de gaz naturel, la CRE souligne que la crise du coronavirus a entraîné une chute des prix du gaz naturel en Europe au cours du premier semestre.

Ces prix ont ainsi atteint "un point bas historique" autour de 6 euros par mégawattheure (MWh) et même jusqu'à 4 euros par MWh très récemment, souligne la CRE, ajoutant que cela "augmente la probabilité d'une hausse significative sur le dernier trimestre de l'année 2020", autour de 10 euros par MWh, au moment où les Français auront de nouveau recours au gaz pour se chauffer.

Le régulateur calcule ainsi, sur la base de données partielles et à titre indicatif, que les tarifs réglementés du gaz en France devraient être augmentés de 4,0% le 1er octobre après des revalorisations de 0,7% le 1er août et de 1,7% le 1er septembre.

"La mise en place d'un lissage sur la prochaine période tarifaire permettrait de limiter l'ampleur des évolutions mensuelles des (tarifs réglementés). Compte tenu des anticipations présentées (...), ce lissage devrait prendre cette année la forme d'une annulation de la baisse au 1er juillet 2020, estimée aujourd'hui à -4,6%", précise la CRE.

Dans l'hypothèse où les pouvoirs publics souhaiteraient lisser les évolutions tarifaires entre juillet 2020 et la fin de l'hiver 2020-2021, le mécanisme devra comme l'année dernière assurer la bonne couverture des coûts d'approvisionnement d'Engie sur l'ensemble de la période de lissage, rappelle cependant le régulateur.

(Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS